6 conseils pour manger des fruits et légumes sans pesticides

L'agriculture conventionnelle utilise largement les pesticides pour la culture et la conservation des fruits et légumes. Résultat : certains végétaux affichent des taux de résidus de pesticides largement supérieurs aux normes, et nous les retrouvons sur les marchés, dans les grandes surfaces, jusque dans nos assiettes...

Heureusement, il existe des solutions simples pour éviter l'exposition à ces substances potentiellement toxiques pour la santé. Voici quelques réflexes simples à mettre en œuvre au quotidien !

Laver et brosser les fruits et légumes

La première règle pour éliminer le maximum de résidus de pesticides sur les fruits et les légumes est de bien les laver. Élémentaire ? Oui, cependant nous sommes nombreux à nous contenter de les passer sous un jet d'eau claire, or pour les nettoyer correctement, il est conseillé de les brosser.

Aujourd'hui, de nombreuses marques proposent des produits nettoyants (en flacon ou sous forme de lingettes) censées parfaire le nettoyage des végétaux. Leur efficacité n'a toutefois pas été démontrée.

Attention : si le trempage est efficace pour nettoyer certains légumes (par exemple les salades), il n'est pas recommandé de le prolonger afin d'éviter les pertes de vitamines et de minéraux dans l'eau.

Éplucher ceux qui peuvent l'être

L'épluchage permet d'enlever la partie des fruits et légumes la plus exposée aux pesticides, à savoir la peau. Mais ce n'est pas la solution idéale car c'est souvent elle qui concentre tous les bienfaits du végétal : minéraux, vitamines, fibres… 

En revanche, cette technique peut sans problème être appliquée aux légumes à feuilles, comme les choux, les salades, les endives… Il suffit dans ce cas de retirer les premières feuilles.

Choisir les fruits et légumes les moins exposés

Certains fruits et légumes sont plus exposés que d'autres aux pesticides. Selon l'ONG Générations futures qui mène chaque année une étude sur la teneur en résidus de pesticides de 18 fruits et 32 légumes, les végétaux les plus contaminés sur la période 2012-2017 sont les suivants :

Fruits

Légumes

  • Céleri-branche (84,9 %)
  • céleri-rave (82,5 %)
  • herbes fraîches (69,3 %)
  • endives (67,2 %)

Quant aux moins contaminés il s’agit :

Fruits

Légumes

Source : ONG Générations futures dans son nouveau rapport du 6 juin 2019.

D'où l'intérêt de varier son alimentation, en consommant aussi des produits peu contaminés (avocat, asperge, petits pois, ananas, mangue…) pour réduire l'exposition.

Prendre des fruits et légumes français

Tous les pays n'ont pas les mêmes normes en matière d'utilisation de pesticides. Certains utilisent même des substances totalement interdites en France. Mieux vaut donc privilégier les fruits et les légumes cultivés dans notre pays où la réglementation est plus stricte.

Dans ses recommandations 2019, Santé publique France encourage d’ailleurs à se tourner vers des fruits et légumes provenant de producteurs locaux.

Lire l'article Ooreka

Privilégier les produits de saison

Les tomates ou les fraises que vous trouvez sur les marchés en plein hiver sont à coup sûr bourrées de pesticides :

  • Soit elles viennent de loin, et il faut donc les arroser de produits pour prolonger leur conservation.
  • Soit elles sont cultivées hors sol et il faut aussi leur administrer des traitements chimiques pour qu'elles poussent.

Mieux vaut donc opter pour les fruits et légumes de saison !

Opter pour des fruits et légumes bio

Manger uniquement des fruits et légumes bio est la solution la plus radicale pour éliminer les résidus de pesticides de son alimentation.

Au marché, en coopératives ou magasins spécialisés bio, vous trouverez votre bonheur ! Et ça n'est parfois pas vraiment plus cher que des fruits et légumes pleins de pesticides... Vous pouvez aussi choisir de les faire pousser vous-même, dans votre verger ou au potager, en utilisant les règles de l'agriculture biologique.

Attention, ce n'est pas parce qu'un fruit ou un légume est bio qu'il est propre. Le lavage et le brossage restent indispensables pour éliminer les poussières, les salissures, ainsi que les germes.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Ooreka vous en dit plus

À l'instar des pesticides, de nombreux aliments que nous consommons tous les jours peuvent contenir des substances potentiellement toxiques pour notre santé. Ooreka vous aide à y voir plus clair afin de faire les bons choix :

Complétez votre lecture avec l'essentiel à savoir sur les cancérigènes.

Ces pros peuvent vous aider