Chez un adulte en bonne santé, 2 tasses de café (2 × 100 ml) par jour ne causent aucun problème de santé. Au contraire, la caféine (un alcaloïde de la famille des méthylxanthines), consommée à dose modérée, peut même avoir des effets positifs sur l'organisme : elle peut faciliter la digestion ou stopper les maux de tête, entre autres.

Finalement, offrir un café (à un adulte en bonne santé), serait-ce un acte généreux ? On exagère peut-être un peu, mais voyez par vous-même : voilà 10 raisons de boire du café !

*L'unité NE signifie « équivalent niacine » pour des raisons que nous ne pouvons développer simplement ici.

 

Pour avoir de meilleurs réflexes

Rattraper une tasse qui tombe devient de plus en plus difficile en vieillissant. Mais les buveurs de café voient leurs capacités psychomotrices diminuer moins vite.

On préconise notamment aux conducteurs pendant un trajet particulièrement long de consommer (raisonnablement) du café pour conserver toute leur attention sur la route.

En effet, la caféine agirait sur le fonctionnement du cerveau et nombreuses études ont montré qu’elle favorise la vigilance, la vitesse du traitement de l'information, la réactivité et l'endurance.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Pour augmenter sa fécondité

Il est prouvé que la consommation de café augmente les performances sexuelles chez l'homme. Deux phénomènes sont constatés :

  • une meilleure motricité des spermatozoïdes ;
  • une fécondité plus importante chez les buveurs de café.

On lui attribue par ailleurs des vertus aphrodisiaques. Pourquoi s'en priver ?!

Lire l'article Ooreka

Pour améliorer sa mémoire

La mémoire peut parfois faire défaut et malgré quelques précautions et exercices, avec l'âge, elle devient une source d'inquiétudes. Cette ressource précieuse peut être préservée en continuant à la travailler tout au long de sa vie et... en buvant du café !

La caféine réduit les pertes de mémoire. Un petit café après le repas et vous pourrez retenir tous vos numéros de téléphone, si, si !

Plusieurs études ont souligné le rôle bénéfique de la caféine consommée au long cours non seulement pour préserver la mémoire, mais aussi pour retarder le déclin cognitif lié à l'âge.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Pour se réveiller

Il n'est un secret pour personne que le café donne un coup de fouet, en particulier au petit-déjeuner. Certaines personnes ne peuvent pas commencer la journée sans leur dose de caféine !

La caféine agit en effet sur le système nerveux en améliorant les performances mentales car elle a des effets de stimulant psychotrope (la caféine est le produit stimulant le plus largement consommé).

Pour rebooster les dépressifs

L'école de médecine publique d'Harvard a publié les résultats d'une étonnante étude : boire 2 tasses de café par jour réduirait le risque de suicide de moitié. En effet, la caféine contient des substances qui stimulent la production de :

  • sérotonine, une hormone impliquée dans l'anxiété ;
  • dopamine, un neurotransmetteur responsable du frisson qu'on peut éprouver en écoutant de la musique ;
  • noradrénaline, un composé organique qui joue sur l'attention et les émotions.
Lire l'article Ooreka

Pour diminuer les risques de cirrhose hépatique

Boire 2 tasses de café par jour diminuerait de plus de 40 % les risques de décès par cirrhose.

Les personnes atteintes d'une hépatite B ou C et qui consomment régulièrement du café ont également moins de risque de développer une cirrhose non-alcoolique, une stéatose hépatique et carcinome hépatocellulaire. De même, à partir de 3 tasses par jour, les patients souffrant d'hépatite C chronique verraient la progression de celle-ci diminuer progressivement.

Pourquoi ? En diminuant la stéatose, la consommation de café cause une oxydation hépatique, elle augmente l’autophagie et diminue l’activité de la protéine mTOR, cette dernière étant impliquée dans la tumorogenèse (et d’une façon générale dans la prolifération des cellules).

Lire l'article Ooreka

Sources :

  • Pr Woon-Puay Koh - Coffee, alcohol and other beverages in relation to cirrhosis mortality : the Singapore Chinese Health, Study, Hepatology 2014.
  • Klatsky AL, Morton C, Udaltsova N, Friedman GD - Coffee, cirrhosis and transaminase enzymes. Arch Intern Med. 2006 Jun 12;166(11):1190-5.

Pour stopper la migraine

Si vous avez des migraines chroniques et régulières, les coupables sont certainement vos artères cérébrales. Aussi étonnant que cela puisse paraître, une bonne tasse de café peut arrêter un mal de tête au même titre qu'une aspirine :

  • Comme le paracétamol, le café a un effet vasoconstricteur.
  • Il contracte les fibres musculaires ce qui diminue la taille des vaisseaux concernés et stoppe, ou réduit, la douleur.

Une étude montrez aussi que l’administration de caféine à forte dose (300 mg par voie orale ou 500 mg en intraveineuse) procure un soulagement rapide, réduit la durée de la douleur et la nécessité de recourir à d'autres traitements chez des patients souffrant de céphalée aiguë.

Elle peut aussi être combinée à des antalgiques délivrés en pharmacie pour optimiser leur action antalgique et augmenter le taux de patients répondeurs aux antalgiques de palier I (paracétamol, ibuprofène, aspirine). Le bénéfice adjuvant de la caféine s’observe dès la dose de 65 mg.

Lire l'article Ooreka

Pour améliorer son transit

En cas de constipation, le café aide à retrouver un transit correct. Si vous prenez une tasse après un repas, la caféine stimule la sécrétion d'enzymes digestives et aide l'organisme à assimiler les aliments plus rapidement.

Si vous êtes plutôt sujet aux selles molles, attention, le café peut jouer le rôle d'un laxatif efficace.

Pour améliorer son endurance musculaire

Même si l'effet n'est que ponctuel, la caféine aide à améliorer l'endurance musculaire. Ainsi, 60 minutes après en avoir consommé, la caféine favorise l'endurance, notamment dans les exercices isotoniques (contre une force constante, en soulevant des haltères par exemple).

Cela est dû au fait que la caféine potentialise le message nerveux entre le cerveau et la jonction neuromusculaire. Par ailleurs, elle augmente la sortie du calcium du réticulum sarcoplasmique, ce qui facilite la contraction musculaire.

Les méfaits du café à haute dose

Attention, une forte dose de café peut également avoir des effets néfastes sur l'organisme ! Il stimule notamment le système nerveux durant 3 à 5 h : le consommateur peut donc éprouver des difficultés à s'endormir pendant cette période.

Par ailleurs, la caféine favorise l'anxiété et peut précipiter des attaques de panique. Les patients présentant de tels troubles sont particulièrement sensibles à de petites doses de caféine.

Si vous consommez trop de café, il y a peu de chances que cela puisse soulager votre migraine, mais au contraire, accentuera vos maux de tête.

Par ailleurs, la consommation raisonnable de café peut permettre de prévenir les AVC mais en excès elle peut au contraire être responsable de rupture d'anévrisme, voire d'accident vasculaire cérébral, chez les personnes à risque (en cas d’arythmie, d’hyperthyroïdie et chez les sujets âgés, les enfants et les femmes enceintes ou allaitantes).

Quant à la consommation chronique de caféine, elle peut causer un syndrome de dépendance, en particulier chez les personnes tabagiques ou ayant une consommation inappropriée d’alcool.

Ooreka vous en dit plus

Contrairement aux idées reçues, une tasse de café ne fait absolument pas maigrir. Au contraire, le café se révèle fortement calorique à haute dose. Préférez le thé si vous avez un objectif minceur !

En outre, il ne fait pas non plus baisser le taux d'alcool dans le sang. Lors d'une soirée arrosée, ne prenez pas le volant, même après un bon café ! Voilà quelques contenus qui pourront vous intéresser :

Ces pros peuvent vous aider