Sommaire

Comment faire du vin de pêche

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Le vin de pêche, parfois appelé « rinquinquin », est une boisson réalisée avec des feuilles de pêcher macérées dans du vin blanc, rosé ou rouge, additionné de sucre et d'alcool de fruit. En dépit du nom « vin de pêche », les pêches elles-mêmes n’entrent donc pas dans la composition de cette agréable boisson apéritive qui se consomme fraîche, mais jamais glacée.

Voici comment faire du vin de pêche.

1. Cueillez les feuilles de pêcher

Traditionnellement, on recommandait de cueillir les feuilles de pêchers « entre les deux bonnes dames », c'est-à-dire entre la sainte Madeleine (22 juillet) et la sainte Marie (15 août).

En pratique, la période de cueillette peut aller du 15 juillet au 15 septembre. Toutefois, cueillez de préférence tôt en saison (deuxième quinzaine de juillet) les feuilles destinées à la fabrication d’un vin que vous boirez jeune, et tard en saison (après le 15 août) un vin que vous avez l’intention de laisser vieillir plus de 18 mois.

2. Recette de base du vin de pêche

Que vous prépariez du vin de pêche à partir de vin rosé, de vin rouge ou de vin blanc, la technique est la même :

  • Lavez les feuilles de pêcher à grande eau et séchez-les légèrement dans un torchon propre.
  • Mettez-les dans un grand bocal fermant hermétiquement.
  • Ajoutez le sucre, l’alcool et le vin.
  • Fermez le bocal et laissez macérer dans un endroit frais et sec pendant 45 jours en remuant régulièrement (tous les 3 jours environ).
  • Au bout des 45 jours, filtrez la préparation à travers un tamis ou une passoire et mettez le vin en bouteilles à l'aide d'un entonnoir.
  • Bouchez les bouteilles avec des bouchons de liège.
  • Étiquetez vos bouteilles, sans oublier la date.

Vous pourrez commencer à consommer ce vin au bout de 6 semaines. Toutefois, le vin de pêche vieillit très bien et devient encore meilleur. Bien bouché, vous pouvez le conserver pendant plusieurs années.

Option 1 : préparez du vin de pêche à partir de vin blanc ou rosé (rinquinquin)

Traditionnellement, le vin de pêche ou rinquinquin se faisait en Provence avec du vin blanc. De nos jours, on utilise le plus souvent du vin rosé, pour un apéritif très prisé en été. Exécutez la recette comme indiqué ci-dessus, avec :

  • 5 l de vin blanc ou rosé (litres et non bouteilles) ;
  • 200 à 300 feuilles de pêcher (on compte un minimum de 40 feuilles et un maximum de 60 par litre de vin) ;
  • 1 l d’eau de vie de poire (ou autre, mais la poire convient particulièrement bien avec le vin blanc ou rosé) ;
  • 800 g de sucre ;
  • 1 gousse de vanille fendue en deux.
  • 1 ou 2 bâtons de cannelle, pour un apéritif encore plus parfumé (facultatif).

Option 2 : faites un vin de pêche à partir de vin rouge

En préparant le vin de pêche à partir de vin rouge, vous obtiendrez un apéritif plus corsé, bienvenu en hiver, à déguster juste rafraîchi. Exécutez la recette avec :

  • 5 l de vin rouge, de préférence corsé (comptez bien en litres et non en bouteilles) ;
  • 1 l d’eau de vie de fruit (fruit de votre choix) ;
  • 200 à 300 feuilles de pêcher ;
  • 800 g de sucre ;
  • 1 ou 2 bâtons de cannelle (facultatif).

Matériel nécessaire pour faire du vin de pêche

Imprimer
Bocal avec couvercle

Bocal avec couvercle

Récupération

Bouchons de liège

Bouchons de liège

Récupération

Bouteille en verre vide

Bouteille en verre vide

Récupération

Entonnoir

Entonnoir

À partir de 1 €

Passoire

Passoire

Déjà possédée

Stylo

Stylo

0,50 €

Tamis

Tamis

À partir de 15 €

Torchon

Torchon

Déjà possédé

Ces pros peuvent vous aider