Sommaire

Faire du champagne de sureau

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Arbuste à floraison odorante, le sureau noir (Sambucus nigra) était présent dans tous les jardins anciens, en raison de ses fruits comestibles et de ses fleurs permettant de confectionner différentes boissons : tisanes, vins, boissons rafraîchissantes.

Si vous avez un sureau noir dans votre jardin ou encore si vous pouvez cueillir quelques ombelles fleuries chez votre voisin ou dans la campagne, rien ne vous empêche de renouer avec la tradition et de faire du champagne de sureau, un vin mousseux légèrement alcoolisé, parfois appelé également « champagne des fées ».

1. Cueillez les fleurs de sureau en mai-juin

La période idéale pour confectionner du champagne de sureau se situe vers mai-juin, lorsque la floraison bat son plein :

  • Cueillez de belles ombelles de fleurs bien blanches, épanouies, bien odorantes et pas du tout fanées : de préférence, faites votre cueillette tôt le matin au moment où elles sont le plus parfumées.
  • Secouez les ombelles pour faire tomber les éventuels pucerons et autres insectes indésirables.
Lire l'article Ooreka

2. Rassemblez les ingrédients pour la recette du champagne de sureau

Pour faire du champagne de sureau, il vous faut :

  • 6 à 7 ombelles de fleurs de sureau noir (pas plus) ;
  • 475 g de sucre en poudre (blanc ou roux) ;
  • 1,5 citron bio ;
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre blanc ou de vinaigre de cidre ;
  • 4,5 L d’eau.

3. Préparez le champagne de sureau

Voici la recette pour faire du champagne de sureau :

  • Versez le sucre dans un grand récipient, type saladier.
  • Faites bouillir l’eau, puis versez-la sur le sucre.
  • Coupez les citrons en rondelles.
  • Équeutez les fleurs de sureau afin d’éliminer les pédoncules amers.
  • Lorsque le mélange eau-sucre a refroidi, ajoutez les rondelles de citron, les fleurs de sureau et le vinaigre.
Consulter la fiche pratique Ooreka

4. Laissez macérer la préparation

Laissez macérer la préparation ainsi :

  • Couvrez le récipient d’un torchon et laissez macérer et fermenter la préparation pendant 48 heures dans un endroit chaud (20 °C environ).
  • Brassez régulièrement la préparation, au moins 2 fois par jour, en repoussant de temps en temps vers le fond les ombelles qui ont tendance à remonter à la surface.
  • Au bout de 48 heures, goûtez la préparation : si elle est acidulée, elle est prête à être mise en bouteille ; sinon, laissez macérer encore un jour, voire plus, en la goûtant.

5. Mettez en bouteille le champagne de sureau

Mettez en bouteille en procédant ainsi :

  • Au bout de 48 heures (ou plus), filtrez le mélange 3 fois de suite à travers des filtres à café, en utilisant chaque fois un filtre neuf.
  • Stérilisez les bouteilles à l’eau bouillante.
  • À l’aide d’une louche et d’un entonnoir, mettez la boisson en bouteille : remplissez les bouteilles jusqu’en haut et bouchez-les hermétiquement.

Entreposez les bouteilles dans un endroit frais et sombre (cave) et attendez au moins 3 semaines avant de consommer.

Lire l'article Ooreka

6. Dégustez votre champagne de sureau !

Buvez ce vin mousseux bien frais, comme du véritable champagne.

Comme pour le champagne, débouchez avec précaution et ne secouez pas la bouteille avant de l’ouvrir.

Matériel nécessaire pour faire du champagne de sureau

Imprimer
Bouteille en verre vide

Bouteille en verre vide

Récupération

Citron

Citron

1,50 € le kg

Entonnoir

Entonnoir

À partir de 1 €

Filtre à café

Filtre à café

Environ 2 € le paquet

Louche

Louche

4 € environ

Saladier

Saladier

5 €

Sucre

Sucre

1,90 €

Torchon

Torchon

Déjà possédé

Vinaigre blanc

Vinaigre blanc

Environ 1 €