Sommaire

Lutter contre les fringales

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Les fringales au quotidien vous empoisonnent la vie. Si vous y cédez, elles vous font prendre du poids ; si vous y résistez, il y a fort à parier que maux de ventre, maux de tête et concentration moindre en résultent. Leurs heures de prédilection sont 11 heures et 17 heures, bien que certains personnes en ont à toute heure. Voici pas à pas comment lutter contre les fringales.

1. Comprenez l'origine des fringales

Les fringales ne sont pas des envies de grignotage. Elles sont physiologiques et non psychologiques. Elles expriment un besoin de l'organisme à récupérer de l'énergie, à savoir du glucose, pour fonctionner. Elles sont le résultat :

  • D'une alimentation trop hypocalorique : trop pauvre en graisses et/ou en protéines ;
  • D'une alimentation trop riche en glucides : trop riche en féculents, pain, sucre et produits sucrés, fruits. Cela génère des pics de glycémie (hausse du taux de sucre sanguin) qui sont automatiquement suivis d'hypoglycémies réactionnelles (chute du taux de sucre sanguin). C’est alors que le cerveau réclame des aliments riches en glucides pour que l'organisme puisse fabriquer du glucose et remonter le taux de sucre sanguin. C'est un cercle vicieux.

2. Mangez suffisamment au cours des repas pour éviter les fringales

Évidemment, afin d'être moins sujet aux fringales, la prise de repas suffisants et générant un sentiment de satiété durable est essentiel :

  • Au petit-déjeuner, privilégiez à la fois des protéines et du gras qui sont plus rassasiants : des œufs, de la charcuterie ou du fromage et/ou des oléagineux (amandes, noix, noisettes).
  • Au déjeuner et au dîner, mangez de la viande, du poisson ou des œufs (pour l’apport en protéines) ainsi que suffisamment de fibres, que vous trouverez dans les légumes, qui permettent que l'énergie du repas soit distribuée lentement à l'organisme. Ajoutez au moins 3 cuillères à soupe d'huile sur ce repas. Si vous ajoutez des féculents ou consommez du pain, privilégiez les produits complets plus riches en fibres que leurs homologues raffinés (qui favorisent au contraire les fringales).
Lire l'article Ooreka

3. Collationnez pour lutter contre les fringales

Chaque jour, à 10 heures et à 16 heures, faites une collation :

  • Une collation glucidique doit obligatoirement être riche en fibres pour que l'énergie soit distribuée lentement à l'organisme : privilégiez des fruits frais ou secs.
  • Une collation protéique comporte du jambon, un œuf dur ou une portion de 30 g de fromage.
  • Une collation grasse privilégie des oléagineux (30 g d'amandes, de noix ou de noisettes), un thé gras (un thé sans sucre et additionné de 1 cuillère à café pleine d'huile de coco) ou un bulletproof coffee (café avec 1 noix de beurre et 1 cuillère à café d'huile de coco).
Lire l'article Ooreka

4. Mangez moins de glucides pour lutter contre les fringales

Moins vous mangerez de glucides, moins vous aurez de variations de glycémie et donc moins vous aurez de fringales. Évitez de consommer :

  • du pain ;
  • des féculents ;
  • du sucre et des produits sucrés.

5. Prenez des compléments nutritionnels pour lutter contre les fringales

Certains compléments naturels vous aideront à réguler votre glycémie et vous procureront un sentiment de satiété durable :

  • Le konjac : c'est une racine très riche en fibres et pauvre en glucides. Elle se prend en gélule avant les repas ou sous forme de pâtes ou de riz au cours des repas. En gonflant dans l'estomac, elle le remplit, ce qui engendre un sentiment de satiété durable, sans apporter de calories.
  • L'agar agar : cette algue gélifiante est connue pour être une alternative végétarienne à la gélatine animale. 2 g dans une boisson chaude calme les fringales. En gonflant dans l'estomac, elle le remplit, ce qui engendre un sentiment de satiété durable, sans apporter de calories.
  • Le chrome : ce petit minéral, lorsqu'il fait défaut dans l'organisme, a tendance à ouvrir l'appétit. En prévention, une petite supplémentation en chrome pendant 1 mois permet alors de vous soigner de vos fringales. Parlez-en à votre pharmacien.
  • Le magnésium : ce minéral fait souvent défaut dans l'organisme, ce qui se manifeste par de la fatigue, de la constipation, une irritabilité, une difficulté à s'endormir, des crampes, un appétit ouvert et parfois des difficultés à perdre du poids. Faites une cure de magnésium pendant 1 mois pour vous soigner de vos fringales. Privilégiez un magnésium contenant de la taurine et de la vitamine B6 (mieux absorbé par l'organisme).

Ces pros peuvent vous aider