Sommaire

Faire sa bière maison

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Eau, malt, houblon, levure, quatre ingrédients suffisent pour fabriquer sa bière maison. Une dose de patience en plus et le tour est joué. Voici pas à pas comment procéder, pour y arriver sans aucune difficulté.

1. Préparez le malt : processus d'empâtage de la bière faite maison

  • Définissez la quantité de malt pour la recette. La quantité de malt nécessaire se calcule en multipliant la quantité de bière voulue par le degré de bière désiré et en divisant le résultat par le chiffre 20.
  • Sélectionnez votre qualité de malt. Le malt blond peut s'utiliser seul car il est le seul malt qui contient les enzymes nécessaires à la dégradation de l'amidon en sucre fermentescible. Les malts plus foncés ne s'utilisent qu'en petite dose pour moduler le goût de la bière.
  • Concassez le malt avec un moulin à malt (ou moulin à céréale).
  • Définissez la quantité d'eau nécessaire à ajouter au malt. Pour cela, multipliez la quantité de malt utilisé par le chiffre 4.
  • Versez l'eau dans un grand faitout et posez-le sur un brûleur à gaz (ou sur une plaque de cuisson sur laquelle vous pouvez régler la température. Portez cette eau à une température de 50 °C en vérifiant avec un thermomètre de cuisine, ajoutez le malt concassé.

2. Brassez la bière correctement

Le brassage de la bière est une étape primordiale au cours de laquelle des étapes de montée de températures devront être observées.

  • Brassez la mixture malt + eau appelée maîsche, pendant environ 25 minutes, en prenant soin de maintenir la température à 50 °C.
  • Augmentez la température de la maîsche à 63 °C et maintenez cette température environ 25 minutes, tout en continuant à brasser. Cette étape de température sert à la transformation de l'amidon du malt en maltose, un sucre fermentescible.
  • Augmentez la température de la maîsche à 67 °C et maintenez cette température environ 30 minutes, tout en continuant à brasser. Cette étape de température sert à la transformation de l'amidon du malt en dextrose, un sucre qui participe à la saveur de la bière.
  • Dernier pallier de température : portez la maîsche à 76 °C et maintenez la température 10 minutes seulement.

3. Filtrez la maîsche pour fabriquer sa bière maison

Cette étape nécessite de posséder une grande passoire ou bien d'avoir une bonne dose de patience pour filtrer la maîsche en plusieurs étapes successives identiques.

  • Versez la maîsche dans une grande passoire. Vous obtenez la drêche, qui est le résidu solide de l'orge (malt). Cette drêche contient des sucres que vous devez récupérer.
  • Pour récupérer ces sucres restants, lavez la drêche avec une eau à 80 °C. Pour déterminer la quantité d'eau de lavage faites le calcul suivant : (quantité de bière voulue × 1,25) - (quantité d'eau × 0,7).
  • Vous obtenez le moût suite aux deux étapes précédentes (jus sucré).

4. Réalisez le houblonnage

  • Déterminez la quantité de houblon à ajouter. Pour 20 litres de bière, il faut entre 50 et 100 g de houblon amer et 20 g de houblon aromatique. Différentes recettes existent.
  • Faites bouillir le moût.
  • Dès que l'ébullition commence, ajoutez le houblon amer.
  • Laissez bouillir ce mélange pendant 2 heures pour retirer de l'amertume.
  • 10 minutes avant la fin de cette ébullition, ajoutez le houblon aromatique.
  • Retirez le houblon en le filtrant avec une grande passoire.
  • Placez le liquide obtenu dans la cuve de fermentation.

5. Faites fermenter la bière faite maison

L'étape de fermentation, tout comme l'étape du brassage, requiert une maîtrise des températures.

  • Faites refroidir votre liquide à température ambiante.
  • Incorporez les levures quand le liquide se situe entre 20 °C et 25 °C pour ne pas tuer les levures mais suffisamment chaud pour les activer. Pour 20 litres de bière, un sachet suffit.
  • Fermez la cuve de fermentation.
  • Placez la cuve dans une pièce à 20 °C.
  • Positionnez un barboteur pour évacuer l'oxygène.
  • Lorsqu'il n'y a plus d'activité dans le barboteur, placez la cuve de fermentation dans une pièce plus fraîche, avec une température autour de 10 °C, une cave par exemple. La bière peut ainsi maturer pendant quelques semaines.

6. Sucrez la bière pour réussir sa bière maison

Le sucrage de la bière permet de maintenir une certaine fermentation. Selon que vous souhaitez un goût plus ou moins sucré, incorporez 4, 5 ou 6 g de sucre blanc par litre de bière (mais pas plus, pour ne pas qu'il y ait une pression trop forte une fois la bière mise en bouteille).

7. Mettez la bière en bouteille

L'embouteillage et le stockage de la bière maison doivent également répondre à certaines règles. Là encore, les températures jouent un rôle essentiel.

  • Versez la bière dans des bouteilles en verre, que vous fermez.
  • Les bouteilles doivent être placées verticalement.
  • Pendant une semaine conservez ces bouteilles à 20 °C.
  • Puis pendant au moins 8 semaines, gardez-les au frais, à 5 °C.

Matériel nécessaire pour fabriquer sa bière maison

Imprimer
Cuillère en bois

Cuillère en bois

Environ 2 €

Marmite

Marmite

Déjà possédée

Passoire

Passoire

Déjà possédée

Thermomètre de cuisine

Thermomètre de cuisine

À partir de 8 €

Ces pros peuvent vous aider