Sommaire

Utiliser les vertus de l’ail

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

 

Connu depuis très longtemps pour ses vertus médicinales, l’ail s’est scientifiquement imposé en tant que super-aliment aux propriétés démontrées. C’est l’allicine, principe actif contenu dans l’ail, qui lui confère une grande partie de ses propriétés, et aussi son goût caractéristique.

L’ail est l’un des 5 aliments les plus antioxydants, ce qui participe à ses propriétés anticancéreuses et protectrices du système cardio-vasculaire. C’est par ailleurs un puissant antibactérien, un antifongique et un antiviral.

Voici les différentes façons d’utiliser les bienfaits de l’ail.

Zoom sur les bienfaits d’une consommation régulière d’ail

  • Effet antioxydant : l’ail est extrêmement riche principes antioxydants susceptibles de retarder le vieillissement cellulaire, le vieillissement de la peau, le vieillissement du cerveau et de l’organisme tout entier.
  • Propriétés anticancéreuses : des études scientifiques bien documentées ont démontré que la consommation d’ail aurait un effet protecteur des cancers en général, et en particulier du cancer colorectal, du cancer de l’estomac et du cancer des poumons.
  • Bienfaits cardio-vasculaires : l’ail a démontré un effet cardio-protecteur et une action préventive de l'athérosclérose, grâce à :
    • sa capacité à faire baisser le cholestérol sanguin ;
    • son action favorable sur la tension artérielle ;
    • son action préventive du diabète ;
    • et son action anti-agrégante plaquettaire.
  • Propriétés antimicrobiennes et antivirales : la consommation régulière d’ail contribue à prévenir les infections et les affections virales, en particulier le rhume et la grippe.

Il est recommandé de privilégier l’ail bio car 24 % de l’ail qui n’est pas issu de l’agriculture biologique contient des résidus de pesticides.

Mettez l’ail à votre menu

  • Pour bénéficier de toutes les vertus de l’ail, consommez-le cru ou peu cuit : ajoutez-le seulement 10 minutes avant la fin de la cuisson.
  • En prévention, l’effet protecteur de l’ail s’observe pour une consommation équivalente à 2 g à 5 g d’ail (une demi-gousse à une gousse) 4 fois par semaine.
Consulter la fiche pratique Ooreka

Soignez les maux de l’hiver avec de l’ail

Parfois appelé la « pénicilline russe », l’ail aide non seulement à prévenir, mais à combattre le rhume, la grippe et les affections respiratoires hivernales.

Pendant la durée de ces épisodes :

  • Consommez 1 gousse d’ail tous les jours, crue de préférence.
  • Ou prenez 3 gélules d’ail par jour (900 mg).
  • Ou confectionnez une boisson à base d’ail :
    • Faites infuser une gousse d’ail écrasée pendant 5 minutes dans une tasse d’eau qui vient de bouillir.
    • Filtrez la boisson, ajoutez du miel et buvez.

Utilisez les propriétés de l’huile essentielle d’ail

Une autre manière de profiter des bienfaits de l’ail est de l’utiliser en huile essentielle, en usage interne ou externe.

Usage interne

  • Pour absorber l'huile essentielle d'ail :
  • Versez le nombre de gouttes indiqué sur un support adéquat (sucre, miel…).
  • Ou ajoutez-les à l’huile d’assaisonnement que vous utilisez.
  • Indications : protection du système cardiovasculaire, prévention et traitement des maladies infectieuses, traitement des troubles digestifs et gastro-intestinaux (indigestion, nausées, diarrhée, gastroentérite virale, ballonnements, flatulences, crampes de l’intestin et de l’estomac).
  • Posologie : 1 à 2 gouttes d'HE chaque jour en prévention, 2 à 3 gouttes en traitement curatif.

Usage externe

  • Diluez toujours l’huile essentielle dans un émulsionnant (crème neutre ou huile végétale) avant de l’appliquer sur la peau.
  • Indications : traitement des verrues, piqûres d’insectes, boutons d’acné, boutons de fièvre, gale, mycoses des pieds, cors et durillons.
  • Posologie : 1 goutte d'HE dans 1/2 cuillerée à café d’huile végétale ou de crème.
Consulter la fiche pratique Ooreka

Utilisez l’ail en traitement externe

Mettez à profit les propriétés antibactériennes, antifongiques et antivirales de l’ail pour confectionner des traitements externes.

  • Contre les verrues : hachez finement une gousse d’ail, appliquez sur la verrue et maintenez par un pansement. Renouvelez chaque jour pendant 2 à 3 semaines, jusqu’à guérison.
  • Contre les boutons de fièvre : coupez une gousse d’ail en deux et frottez-la sur le bouton fièvre. Répétez chaque jour jusqu’à guérison.
  • Contre l’acné : coupez une gousse d’ail en deux et frottez-la sur les boutons. Répétez quotidiennement.
  • Contre les mycoses des pieds : mettez une gousse d’ail hachée dans une bassine, ajoutez de l’eau tiède et faites un bain de pied. Répétez chaque jour jusqu’à guérison.
  • Contre les pellicules, la chute des cheveux et pour les faire pousser plus vite :
    • Écrasez 5 gousses d’ail dans 50 ml d’huile d’olive.
    • Laissez reposer cette mixture pendant 2 jours puis filtrez-la.
    • Frottez votre cuir chevelu avec l’huile obtenue. Laissez poser 10 minutes et faites votre shampoing.
  • Pour des ongles plus résistants : coupez une gousse d’ail en deux et frottez-la sur chaque ongle. Répétez chaque jour pendant une semaine.