Locavorisme

Écrit par les experts Ooreka

Parmi les modèles alimentaires dits « éthiques », on trouve le locavorisme, l'alimentation végétarienne, l'alimentation végétalienne et le véganisme.

Définition du locavorisme

Le mot « locavorisme » qui fait référence au mouvement locavore amorcé en 2005 par Jessica Prentice, Américaine de San Francisco, aux États-Unis (c'est elle qui est à l'origine du mot) et trois autres femmes. Ce mouvement consiste à ne s'alimenter que d'aliments issus d'une zone géographiquement proche du domicile. Le périmètre définit est de 100 miles maximum à l'origine (soit 160 km). Le locavorisme consiste donc à ne s'alimenter que d'aliments locaux.

femme faisant ses courses au marché des fruits et légumes Thinkstock

Les avantages du locavorisme

Ce mode d'alimentation présente des avantages indéniables :

  • Regard plus sûr sur les conditions de production. La proximité permet en effet de vérifier la véracité de certaines allégations figurant sur l'emballage ou sur les pancartes des étals.
  • Respect de la saisonnalité des aliments, qui sont dès lors mieux pourvus en vitamines et minéraux (micronutriments). Un végétal cueilli à maturité, qui a poussé naturellement, et qui n'a pas été soumis à des procédés industriels de conservation, est nutritionnellement plus riche.
  • Oblige à consommer plus de produits frais, non transformés industriellement : bénéfices pour le poids et la santé.
  • Respect de l'environnement car les transports sont moins sollicités.

Les inconvénients du locavorisme

Le locavore ne pouvant consommer que des aliments produits localement (fruits, légumes, viandes, poisson, œufs, produits laitiers, céréales), peut selon la saison, les aléas climatiques, la zone géographique, avoir une alimentation très monotone.

Les lieux d'achat des locavores

Si vous souhaitez faire l'essai d'une alimentation locavore :

  • L'achat direct auprès des producteurs est favorisé par ce type d'alimentation.
  • Les stands de producteurs sur les marchés constituent également un lieu d'approvisionnement. Néanmoins, soyez vigilant sur ce point car, au marché, de nombreux stands proposent les mêmes produits que les supermarchés, en s'approvisionnant au même endroit. Ce sont simplement des stands de commerçants.
  • Vous pouvez souscrire aux paniers livrés directement par les producteurs.
  • Les magasins bio en vérifiant toujours l'adresse du producteur. Le bio ne vient pas toujours du marché local. Beaucoup d'aliments bio viennent d'autres pays où la main-d'œuvre est peu chère.
  • Les magasins qui vendent exclusivement ou quasi exclusivement des productions locales, signe que le locavorisme est un mouvement en pleine expansion. C'est un concept qui se développe de plus en plus.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
virginie pagnier

sophrologue, hypnothérapeute, kinésiologue, | centre de sophrologie et bien être

Expert

ann chiaretto

sophro-relaxologue - conseillère médecines douces | sérénity's

Nouvel expert

christophe leblond

phytothérapie, aromathérapie et compléments alimentaires | www.phyto-soins.com

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Produits



Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique alimentation

Tout le guide pratique