Grignotage

Écrit par les experts Ooreka

Le grignotage et le binge eating vont à l'encontre d'une alimentation équilibrée. En effet, il s'agit bien souvent de combler une envie et non une faim : on apporte alors au corps des sucres, graisses et calories qui lui sont inutiles.

Définition du grignotage

Le grignotage est un trouble du comportement alimentaire qui consiste à avoir plusieurs petites prises alimentaires, tout au long de la journée, en dehors des heurs de repas et collations, et en plus de ces derniers.

Les aliments du grignotage

Ce sont principalement des aliments industriels gras et surtout sucrés : bonbons, gâteaux, chips... qui se mangent facilement, avec les mains et qui ne nécessitent pas de préparation.

Ce sont des aliments appelés « aliments doudous », car ils stimulent la zone de la récompense et du plaisir immédiat dans le cerveau. C'est pour cela d'ailleurs que lors d'un coup de blues ou de fatigue, ils deviennent très attrayants.

Les causes du grignotage

Il existe deux principales explications au grignotage : la compensation et les mauvaises habitudes alimentaires.

Compensation

  • L'ennui est une cause majeure. D'ailleurs la majorité des personnes qui grignotent renseignent le faire d'avantage lors des jours de repos, pendant les vacances ou dans la soirée.
  • Le stress est une autre cause. Un coup de blues, un petit tracas, une déception, une situation émotionnellement difficile et l'envie de grignotage, surtout sucrée, peut se manifester de manière irrépressible.

Gourmandise et mauvaises habitudes alimentaires

  • Une anarchie alimentaire, sans vrais repas, favorise les creux et le grignotage.
  • Une alimentation riche en sucres, favorise les petits creux dus aux variations de glycémie. De plus, le sucre appelle le sucre.
  • Donner une priorité au côté plaisir de l'alimentation et non à l'aspect nutritionnel.

Conséquences du grignotage

  • Ces aliments favorisent la sécrétion d'insuline car ils sont riche en sucres (glucides assimilables de toutes natures : simples ou complexes) et engendrent donc des prises de poids pouvant aller jusqu'à l'obésité et le développement de pathologies associées.
  • Le sucre crée une dépendance : il emprunte les mêmes circuits neuronaux que les drogues, il stimule la zone cérébrale de la récompense et du plaisir immédiat.

Se sevrer du grignotage

Quelques règles de bon sens sont de mise :

  • Éviter les aliments industriels conçus pour nous rendre addictifs.
  • Se déshabituer du goût sucré et donc ne pas édulcorer.
  • Rendez vos plats cuisinés maison attractif pour le cerveau.
  • Stoppez la consommation de sucres. Adopter une alimentation law carb ou cétogène.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
nicolas masson

ostéopathe d.o déplacement à domicile | http://osteopatherueil.fr

Expert

bruno leclerc

chiropracteur diplomé "doctor of chiropractic" usa | cabinet chiropratique bruno leclerc

Expert

HB
hassen bouzidi

biologiste medical | lbbm

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Produits



Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique alimentation

Tout le guide pratique