Carences alimentaires

Écrit par les experts Ooreka

Les carences alimentaires sont bien souvent bénignes, mais peuvent devenir problématiques si elles ne sont pas traitées rapidement. Parmi les carences fréquentes, on compte les carences protéiques et les carences en fer.

Définition des carences alimentaires

Le terme de « carence alimentaire » signifie que l'organisme ne reçoit pas suffisamment de nutriments pour son bon fonctionnement et qu'il est donc déficitaire de ce ou ces nutriments. La carence peut concerner une ou plusieurs vitamines, minéraux ou macronutriments.

Causes des carences alimentaires

Certains éléments favorisent ou sont à l'origine des carences alimentaires :

  • L'alimentation déséquilibrée qui favorise certains groupes alimentaires au détriment d'autres. Or, chaque groupe alimentaire apporte des vitamines, minéraux et molécules énergétiques qui lui sont propres. L'absence d'aliments d'un groupe alimentaire engendre donc un risque de carence.
  • L'alimentation végétarienne, végétalienneet levéganisme, mal menés, ont un risque de carence notamment en protéines, en fer et en vitamine B12.
  • Les maladies : celles qui gênent l'absorption des nutriments et vitamines au niveau de l'intestin (cancer d'une partie de l'intestin par exemple), celles qui sont catabolisantes (comme le cancer) soit qui accroît le catabolisme des protéines.
  • L'âge et ses particularités physiologiques : croissance, vieillesse, apparition des cycles menstruels... Toutes les populations concernées ont des besoins accrus en certains nutriments.
  • Les situations particulières : grossesse, allaitement ou sport intense par exemple engendrent des besoins accrus en nutriments.

Détecter une carence

Sont l'élément en carence, cette dernière est plus moins facile à dépister :

  • Les signes qui alertent : nervosité, fatigue, prise ou perte de poids inexpliquée, faim excessive et/ou tremblements... Tout signe clinique qui traduit un changement d'état peut-être la conséquence d'une carence.
  • Les prises de sang : c'est la mesure la plus fiable pour détecter une carence alimentaire et doit être prescrite par votre médecin traitant.

À noter : en cas de doute, consultez immédiatement votre médecin. Il saura vous orienter vers les examens et traitements appropriés.

Pallier les carences

Une carence faible pourra se corriger avec l'alimentation. Il s'agira d'introduire ou de favoriser la prise d'aliments riche en nutriments manquant à l'organisme.

Une carence plus sévère peut se corriger avec des compléments nutritionnels, achetés en pharmacie idéalement. Ils ne doivent être pris que sur la recommandation d'un professionnel de la santé : les excès sont tout aussi néfastes.

À noter : il est souvent bon de cumuler les deux solutions (alimentation et compléments alimentaires), notamment pour les carences en fer, longues à « corriger ».


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique alimentation

Tout le guide pratique