Alimentation parentérale

Écrit par les experts Ooreka

Quand l'alimentation orale n'est pas possible, il existe l'alimentation entérale ou l'alimentation parentérale qui peuvent prendre le relais., afin de nourrir l'organisme.

Principes de l'alimentation parentérale

C'est une technique d'alimentation artificielle, qui permet d'apporter tous les macronutriments (protéines, graisses, glucides), micronutriments et vitamines nécessaires à l'organisme. Voici ses 2 grands principes :

  • Elle se fait par voie intraveineuse : c'est la voie centrale qui est favorisée en cas d'alimentation longue durée.
    • La voie périphérique convient surtout à une alimentation intraveineuse maximale de 10 jours.
    • Cela évite d'emprunter le circuit habituel de l'alimentation : le tube digestif en son entièreté de la bouche en passant par le pharynx, le larynx, l'œsophage, l'estomac, l'intestin, le côlon, le rectum, le canal anal et l'anus.
  • Les solutions administrées contiennent toujours des macronutriments : protéines, lipides, glucides, en quantité relatives au besoin énergétique du patient traité.
    • Les vitamines, oligoéléments, électrolytes sont additionnées à ces solutions en fonction des besoins spécifiques du patient.
    • C'est le pharmacien de la structure médicale qui prépare les poches : ces poches alimentaires sont considérées comme des médicaments.

Les cas majeurs où la nutrition parentérale est indiquée

  • Pour les personnes ayant une partie du tube digestif obstruée.
  • Pour les patients avec une insuffisance intestinale grave.
  • En cas d'une exérèse d'une partie du tube digestif.
  • En cas de poussée aiguë de la maladie de Crohn.
  • En cas de pancréatite.

Les avantages de l'alimentation parentérale

Elle permet tout simplement de nourrir l'organisme. Elle permet ainsi de lutter contre la dénutrition et la déshydratation des patients qui ne peuvent s'alimenter par voie orale, en évitant les carences alimentaires, notamment les carences protéiques, responsables de pertes musculaires, de maigreur, d'asthénie, de baisse du système immunitaire et même de mort.

Les inconvénients de l'alimentation parentérale

  • Elle prive du plaisir de manger. C'est aussi pour cette raison qu'elle est très souvent utilisée, dès que c'est possible non à la place d'une alimentation per os mais plutôt en complément.
  • Elle est contraignante et se fait uniquement en milieu hospitalier. Toute vie sociale extérieure est impossible.
  • Le tube digestif non sollicité peut engendrer des troubles digestifs importants par la suite et une translocation bactérienne.
  • Risque d'infection du cathéter et de thrombo-embolie.

Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique alimentation

Tout le guide pratique