Alimentation en Afrique

Écrit par les experts Ooreka

Il existe une alimentation africaine (une base alimentaire commune à tous les pays d'Afrique) et des alimentations en Afrique. Selon le pays, l'ethnie, la culture alimentaire propre, les ressources selon les zones géographiques, des variations existent.

Alimentation en Afrique : la base commune à tous les pays

Des similarités existent dans l'alimentation des différentes régions d'Afrique.

  • Le groupe alimentaire dominant : les féculents. De manière générale les sources de glucides occupent une place prépondérante avec les féculents (riz, semoule ou millet, selon la région), le sucre et aliments sucrés et les fruits.
  • Aides culinaires communes : les épices, les oléagineux.
  • Préparations communes : cuisson au grill, fritures, plats en sauce.

Alimentation en Afrique subsaharienne

Aliments de base

  • Féculents : céréales, tubercules (igname, manioc, patate douce, taro, macabo, banane). Le riz est la céréale de base. Le maïs (entier ou en farine) et le blé (en pain ou semoule) sont aussi bien représentés. Au Sahel, on consomme le millet sous forme de farine ou de semoule, tandis qu'en Afrique de l'Ouest on préfère le fonio (petit mil), une sorte de semoule.
  • Légumes et fruits : quelques légumes sont présents lors des repas notamment les légumes feuilles (N'dolé, feuille d'igname de manioc), les gombos, tomates, aubergines, piments. La présence des fruits dépend des régions, mais leur consommation reste mineure.
  • Matières grasses : huiles d'arachide, de palme, arachides en pâte ou entières dominent.
  • Sauces : bouillon cube, épices, poissons séchés, concentré de tomate, pâtes d'arachides, ail, oignon constituent la base des sauces.
  • Viandes/poissons/œufs : le choix des viandes se fait selon la disponibilité et la religion. Pour le poisson, dans les zones côtières, il y a une forte consommation de poissons frais, séchés, fumés, de coquillages et crustacés.
  • Lait et les produits laitiers : de manière générale peu présents.
  • Boissons : alcool, sodas, thé sucré.
  • Produits sucrés : surtout présent dans les zones urbaines.

Cuisine

Les plats en sauce occupent une place prépondérante dans l'alimentation africaine subsaharienne. Ils sont présents à quasiment tous les repas.

Autour du repas

  • La culture alimentaire subsaharienne se caractérise principalement par des repas conviviaux : il y a toujours quelque chose à manger au cas où quelqu'un arriverait.
  • La fréquence des repas est variable : 1 à 3, selon les moyens financiers de la population et selon la disponibilité des ressources.
  • Les repas s'organisent autour d'un plat unique, mais dans des quantités généralement abondantes. Ce plat est souvent commun, on le mange avec les doigts ou une cuillère.

L'alimentation au Maghreb

Aliments de base

  • Féculents : beaucoup de pain et de semoule de blé ou d'orge, et de légumes secs (pois chiches, pois cassés, haricots blancs, lentilles en tête). Les pommes de terre sont également bien représentées. Dans une moindre mesure du riz et des pâtes.
  • Légumes : en grande quantité. En salade ou pour cuisiner le plat principal.
  • Fruits : frais, secs ou oléagineux. Ils sont consommés en dessert, aux collations et constituent des aides culinaires pour les plats sucrés, mais aussi salés.
  • Lait et produits laitiers : fortement représentés avec le lait, le lait caillé et/ou fermenté, les yaourts et le fromage.
  • Viande/poissons/œufs : mouton, bœuf et volaille sont les viandes majoritairement consommées. Le poisson est consommé en abondance près de la mer. Les œufs sont consommés en grande quantité, durs, au plat ou sous forme d'omelette.
  • Matières grasses : huile d'olive et de tournesol, du beurre appelé « smen » (une sorte de beurre clarifié).
  • Produits sucrés : souvent fait à base de sirop de glucose. Du sucre en abondance, du miel...
  • Boissons : café, thé sucré, soda, jus de fruits.

Cuisine

Parmi les plats typiques on retrouve :

  • Des entrées à base de salades de crudités, de feuilles de brick farcies, de soupe de légumes, de viande ou de féculents (harira, chorba).
  • Les plats principaux sont des plats en sauce à base de légumes, pommes de terre, protéines animales (tajine) et le couscous (le vendredi). On consomme également beaucoup de plats de légumes secs avec du pain. Les fritures et grillades sont très fréquemment consommées.
  • Les pâtisseries occupent une place importante, notamment au goûter. Elles sont très sucrées et très grasses.

Autour du repas

  • Il y a toujours à manger dans la maison, à toute heure, au cas où un invité arriverait.
  • Comme dans l'alimentation européenne, on consomme généralement 3 repas par jour et un goûter. Les horaires ne sont pas fixes.
  • Les heures du repas du soir et du goûter sont souvent tardives.
  • Les plats sont cuisinés dans des quantités importantes ! Toujours dans un souci de partage. D'ailleurs, le plat est posé au milieu de la table, partagé par tous les convives et consommé avec les doigts.

Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique alimentation

Tout le guide pratique