Sommaire

Une bonne santé physique passe par un bon équilibre alimentaire. Il est donc important de connaître quelques règles de diététique et d'apprendre à bien manger.

Des spécialistes peuvent vous aider utilement à faire le point sur les règles d'une bonne alimentation : diététiciens, médecins nutritionnistes, naturopathes...

En cas de surmenage, de mauvaise alimentation ou de carences liées à notre mode de vie, il existe des aides qui peuvent s'ajouter à notre alimentation de base. Ce sont :

Alicament : se soigner et se nourrir en même temps

L'alicament tire son origine de la contraction de deux mots : ALImentation + médiCAMENT.

Les alicaments sont du domaine du préventif plus que du curatif, une maladie particulière devant faire appel à un traitement spécifique.

Ils sont faciles à consommer, puisqu'ils entrent dans la composition de nos produits alimentaires et se trouvent sur les rayons de nos supermarchés.

On en distingue deux groupes :

  • les alicaments industriels ;
  • les alicaments naturels.

Les alicaments industriels

Les alicaments industriels sont des produits composés ayant, outre le rôle de nutrition, celui de prévenir les risques par rapport à certains troubles.

Exemples d'alicament industriel :

  • les yaourts au bifidus actif : ils sont bons pour la digestion et facilitent le transit ;
  • les jus de fruits ou de légumes enrichis en vitamines : ils permettent de faire le plein de vitamines si l'on ne mange pas suffisamment de fruits et légumes crus ;
  • les margarines enrichies en Omégas 3 : elles préviennent les risques cardio-vasculaires et permettent de lutter contre le mauvais cholestérol. Elles sont également moins grasses que le beurre et sont choisies lors de régimes amaigrissants ;
  • les céréales riches en fer ou les céréales qui facilitent le transit...

Alicament naturel

Ces alicaments sont dit naturels car ce sont des produits finis.

Contrairement à l'alicament industriel qui ne nécessite pas de connaissance - la publicité et les étiquettes informant clairement le consommateur - l'alicament naturel exige d'avoir quelques connaissances basiques.

Exemples d'alicament naturel :

  • l'ail : outre son goût et sa saveur dans nos plats, l'ail a des vertus médicinales reconnues : il améliore la circulation sanguine et permet de lutter efficacement contre les maladies cardio-vasculaires ;
  • le chou : un très bon nettoyant du système digestif et intestinal. Manger du chou après les fêtes et les repas trop riches permet de rétablir l'équilibre général ;
  • le thé vert : très bon antioxydant général...

Si le fait de parfaire vos connaissances ne vous emballe pas, ou si vous manquez de temps, il est toujours possible de consulter un naturopathe et de lui demander les aliments qu'il faut consommer dans tel ou tel cas de figure.

Lire l'article Ooreka