Sommaire

Le calcium est un élément vital, car il est nécessaire au fonctionnement de la majeure partie des cellules de l'organisme. Il intervient notamment au sein des cellules :

  • cardiaques ;
  • nerveuses ;
  • musculaires.

Il est essentiellement localisé :

  • niveau du squelette ;
  • des dents ;
  • du sang.

Localisation du calcium

Le calcium est présent à raison d'environ 1 kg chez l'homme adulte et il est fondamental d'assurer un apport suffisant de ce minéral indispensable.

Ce calcium provient de l'alimentation et va être absorbé au niveau de l'intestin suite à une série de mécanismes dans laquelle la vitamine D joue un rôle essentiel. Le calcium se retrouve alors dans le sang avant d'être stocké dans l'os par le biais de la calcitonine (hormone thyroïdienne).

Au final, 99 % du calcium présent de l'organisme se trouve dans les os. Ceux-ci constituent donc une réserve de calcium rapidement disponible.

Le faible pourcentage restant (1 % qui se trouve dans les cellules et dans la circulation sanguine) assure également des fonctions importantes. Il intervient notamment dans :

  • la coagulation sanguine ;
  • la conduction du message nerveux ;
  • les contractions musculaires ;
  • la libération de certaines hormones, etc.

Régulation du taux de calcium

Réguler le taux de calcium est indispensable au bon fonctionnement de l'organisme. En effet, ce taux doit être optimal pour que les cellules (notamment musculaires et nerveuses) puissent fonctionner normalement.

Deux grands mécanismes hormonaux se mettent en place successivement en fonction des besoins :

  • si le taux de calcium est trop élevé, la calcitonine va :
    • maintenir la fixation du calcium au niveau du squelette,
    • accélérer l'élimination du calcium via le rein,
    • limiter l'absorption au niveau intestinal ;
  • si le taux de calcium est trop bas, la parathormone (antagoniste de la calcitonine) va :
    • favoriser le « relargage » du calcium osseux dans le sang (les os perdent du calcium et se fragilisent si ce processus est excessif),
    • agir au niveau du rein pour remettre le calcium en circulation dans le sang et le retenir en limitant son excrétion avec l'urine,
    • augmenter l'absorption calcique au niveau de l'intestin.

Par ailleurs, d'autres hormones participent à la récupération du calcium au niveau rénal et à la destruction de l'os de façon à le libérer dans la circulation.