Sommaire

Les aliments carminatifs ou le suivi d’un régime carminatif désigne la consommation de fruits, légumes et épices évitant la formation de gaz lors de la digestion afin de favoriser la réduction des ballonnements et flatulences. Totalement naturels, les aliments carminatifs peuvent être incorporés facilement dans l’alimentation du quotidien afin de ressentir leurs bienfaits sur le long terme. Alors, quels sont-ils et comment les consommer ? On vous dit tout maintenant.

Aliments carminatifs : quels sont-ils ?

Une alimentation déséquilibrée ou riche en aliments favorisant les ballonnements, il est recommandé d’opter pour une alimentation riche en fruits, légumes et herbes carminatives. On compte parmi eux :

À ces aliments, il est également possible d’ajouter des réflexes simples comme boire :

  • de l’eau plate ;
  • du thé et des infusions à base de sauge, thym, de fleurs d’oranger et de mélisse ;
  • des jus produits à base de légumes verts.

Pourquoi consommer des aliments carminatifs ?

Utilisés en phytothérapie et en naturothérapie, les aliments carminatifs représentent un remède naturel et sain afin de lutter contre les dérangements lors de la digestion. Les aliments carminatifs ont ainsi une action sur :

  • la formation et la diminution de gaz dans les intestins en raison de la fermentation des aliments consommées ;
  • la constipation chronique en stimulant les organes digestifs, notamment l'intestin ;
  • le gonflement et les ballonnements dus à la formation des gaz ;
  • les douleurs dues aux flatulences.

Afin d’être pleinement efficaces, les aliments carminatifs doivent être ajoutés à chaque repas, notamment par le biais des épices qui augmentent leur pouvoir d’action.

Régime carminatif : quels sont les aliments à éviter ?

En dehors de l’adoption et de la consommation d’aliments carminatifs, certains aliments doivent être évités en raison de leur capacité à augmenter le développement de gaz intestinaux et de provoquer un constipation chronique. Il est ainsi conseillé de ne pas consommer ou de limiter la consommation de :

Enfin, en cas de doute, il est recommandé de consulter un professionnel de santé et d’effectuer, avant le début d’un régime carminatif, une cure de probiotiques afin de soutenir et entretenir la flore intestinale.

Ces pros peuvent vous aider