Sommaire

Le chaga est un champignon qui parasite les arbres des forêts nordiques avec une prédilection pour le bouleau. Surnommé « champignon de l'immortalité » par les Russes, le chaga apporte de nombreux minéraux, vitamines du groupe B et antioxydants qui lui confèrent des bienfaits pour une bonne santé, voire l'assurance d'une longévité selon les croyances. Il est souvent consommé en décoction mais peut aussi être pris incorporé dans des plats sous forme de poudre. Faisons le point ensemble.

Chaga : définition

Le chaga est un champignon, également connu sous le nom d'Inonotus obliquus. Fréquemment rencontré dans les pays de l'hémisphère Nord, le chaga est un champignon parasite du bouleau qui aurait de nombreuses vertus nutritionnelles. En effet, il est :

  • riche en flavonoïdes et polyphénols ;
  • plein de vitamines du groupe B : notamment la B5 (appelée acide pantothénique), la B2 (ou riboflavine) et B3 (niacine, encore appelée vitamine PP) ;
  • composé d'une enzyme antioxydante appelée superoxyde dismutase.

Les Sibériens surnomment le chaga « don de dieu » ou encore « le champignon de l'immortalité ». Les Japonais l'appellent « le diamant de la forêt » et les Chinois « le roi des plantes ».

Il ne possède pas de pied comme peuvent en avoir d'autres champignons, et ressemble à du bois brûlé en raison de sa couleur noirâtre ou brun foncé. Il prend l'aspect d'une masse dense assez dure, proche de la texture de l'écorce et son goût ressemble à celui du sirop d'érable.

Bienfaits du chaga

Le chaga se révèle riche en divers nutriments tels des minéraux, des vitamines du groupe B et polyphénols, qui lui confèrent des bienfaits spécifiques. On peut noter :

  • Un très fort pouvoir antioxydant : grâce à sa richesse en flavonoïdes et polyphénols, luttant ainsi contre le vieillissement cellulaire de notre organisme. Sa forte teneur en superoxyde dismutase, une puissance enzyme antioxydante, renforce son pouvoir contre le vieillissement de notre corps.
  • Sa richesse en vitamine B5 ou acide pantothénique permet d'optimiser le métabolisme des protéines, lipides et glucides.

Consommation du chaga

Le chaga est souvent consommé sous forme de décoction, comme une tisane ou un thé, notamment en Sibérie, en Corée et au Japon. Pour éviter de détruire ses vitamines, il ne faut pas le faire bouillir. Il est donc recommandé de l'ajouter dans une eau frémissante (environ 1 cuillère à soupe pour 1 litre d'eau) à laisser infuser pendant un quart d'heure.

Acheter en poudre ou en morceaux, le chaga peut être incorporé dans un chocolat au lait pour améliorer sa valeur nutritionnelle, dans un smoothie ou dans toutes autres préparations culinaires.

Ces pros peuvent vous aider