Sommaire

Le pamplemousse chinois ou Citrus Maxima, est à différencier du pamplemousse rose classique. Souvent appelé Pomelo à tort sur les étals, le pamplemousse chinois est beaucoup plus gros avec une écorce vert jaunâtre. Très peu calorique et riche en vitamine C, il peut être consommé tel quel ou incorporé dans des préparations salées ou sucrées selon sa variété. Le point maintenant.

Pamplemousse chinois : apports nutritionnels

Le pamplemousse chinois est le fruit du pamplemoussier d’origine asiatique, cultivé depuis plusieurs siècles. On l’appelle également Citrus Maxima, à ne pas confondre avec le pamplemousse rose ou Pomelo, originaire d’Amérique.

Le pamplemousse chinois présente une écorce vert jaunâtre avec une couche blanche et épaisse non comestible appelée albédo. Son poids varie de 1 à 5 kg, il est donc beaucoup plus gros que le Pomelo.

La chair du pamplemousse chinois est de couleur blanche. Très juteux et légèrement acide, il contient quelques petits pépins.

 

Valeur nutritionnelle de 100 g de pamplemousse chinois cru avec pulpe

Constituants alimentaires

Teneur moyenne

Énergie

38 kcal (soit 159 KJ)

Protéines (g / 100 g)

0.76

Glucides (g / 100 g)

8.62

Lipides (g / 100 g)

0.04

Fibres alimentaires (g / 100 g)

1

Calcium (mg / 100 g)

4

Potassium (mg / 100 g)

216

Phosphore (mg / 100 g)

17

Sodium (mg / 100 g)

1

Vitamine C (mg / 100 g)

61

Vitamine B3 (ou PP) (mg / 100 g)

0.22

Source : Table Ciqual de l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire, alimentation, environnement et travail).

Les différents types de pamplemousse chinois

Le pamplemousse chinois ressemble à un très gros citron, avec les mensurations d’un melon jaune ! Il peut peser de 1 à 5 kg et est vendu dans la grande distribution sous film plastique recouvert d’un filet.

Il existe différentes variétés ou types de pamplemousse chinois :

  • Le pamplemousse chinois de variété « Pink » et « Chandler » : son écorce est de couleur rose à rouge.
  • Le pamplemousse chinois de variétés « Honey » ou « Sweety » : il présente une saveur beaucoup plus douce, mieux appréciée par les enfants qui n’aiment généralement pas l’amertume ni l’acidité.
  • Le pamplemousse chinois de variété « Tahiti » : il se révèle plus acide que les autres variétés.

Pamplemousse chinois : ses bienfaits

Le pamplemousse chinois présente les mêmes particularités nutritionnelles que les agrumes en général. Parmi ses bienfaits, on peut noter :

  • Une faible teneur en sucre avec seulement 8 % de glucides contre 12 % en moyenne pour les autres fruits. C'est donc un fruit intéressant pour les personnes diabétiques.
  • Un faible apport calorique avec 38 kcal pour 100 g, intéressant donc pour les personnes qui veulent faire attention à leur poids.
  • Une grande richesse en vitamine C (61 mg / 100 g) qui lui confère un fort pouvoir antioxydant naturel capable de piéger les radicaux libres responsables du vieillissement cellulaire.
  • Un apport en fibres moins important que dans l'orange (1 g / 100 g contre 2 g pour l'orange) mais qui permet néanmoins de compléter les besoins journaliers d'un adulte (en moyenne 25 g par jour).
  • Un apport en potassium intéressant (216 mg / 100 g) dont le rôle est de maintenir l'équilibre acido-basique de l'organisme et la transmission de l'influx nerveux.
  • Un apport en vitamine B3, également appelée niacine ou vitamine PP qui est à l'origine de deux importantes enzymes nécessaires au métabolisme des protéines, lipides et glucides.

Consommation du pamplemousse chinois

Le pamplemousse chinois se déguste différemment du pamplemousse rose ou Pomelo. Il ne faut pas le couper en deux mais l’éplucher comme une orange. Une fois l’écorce enlevée, il faut ôter la pellicule blanche, c’est ce qu’on appelle « peler à vif », pour ne garder que la pulpe à découper ensuite en morceaux.

Le pamplemousse chinois peut se déguster seul, sans adjonction de sucre, car il ne présente pas d’amertume et est peu acide. Il peut aussi être mélangé à d’autres fruits crus pour composer une belle salade ou encore à des légumes crus et salade verte si vous aimez le salé-sucré.

Enfin, la variété Tahiti du pamplemousse chinois se prête davantage à des préparations salées et cuites et se marie bien avec des poissons ou crustacés.

Ces pros peuvent vous aider