Sommaire

La roquette (Eruca sativa) appartient à la famille des crucifères, comme les différentes variétés de choux. C’est une salade originaire du sud de l’Europe. En plus d’être délicieuse, elle apporte son lot de bienfaits à l’organisme. Focus sur la roquette, sa valeur nutritive, ses vertus et les précautions à prendre.

Propriétés nutritionnelles de la roquette

La roquette contient :

  • des vitamines K, B9 ;
  • des glucides ;
  • des protéines ;
  • des fibres alimentaires ;
  • peu de lipides ;
  • des antioxydants tels que des caroténoïdes (bêta-carotène et lutéine) et des flavonoïdes (quercétine)
  • des glucosinolates (des composés organiques contenant du soufre et qui donnent à cet aliment sa saveur légèrement amère). À noter que les graines de roquette en seraient plus pourvues encore que les feuilles.

Usages et vertus de la roquette

Grâce à sa composition, la roquette est un aliment à consommer régulièrement afin d’apporter à l’organisme une partie des nutriments dont il a besoin pour fonctionner. Elle possède de nombreux usages et vertus :

  • Elle est tonifiante et stimule les fonctions sexuelles.
  • Son pouvoir diurétique est réputé. Elle permet donc de lutter contre la rétention d’eau.
  • Elle favorise la pousse des cheveux et entre d’ailleurs dans la composition de certains masques capillaires issue de la cosmétique végétale. Elle permet d’assainir les cuirs chevelus sujets à un excès de sébum, notamment lorsqu’elle est associée à l’ortie et à la bardane.
  • On lui prête des vertus antiscorbutiques. C’est pourquoi elle représente un aliment de choix en cas de carence en vitamine C générée par une alimentation non équilibrée, mais aussi par le tabagisme et le stress.
  • Riche en antioxydants, la roquette aide à lutter contre les risques de développer certaines pathologies chroniques ainsi que certains cancers et les maladies cardiovasculaires. La protection est amplifiée lorsque l’on consomme beaucoup de fruits et légumes et que l’on conserve une bonne hygiène de vie.
  • La roquette contribue à maintenir la peau en bonne santé. Elle protège les cellules contre le stress oxydatif responsable de leur vieillissement.
  • Elle aide à protéger le système digestif et à garder un côlon en bonne santé.
  • La salade roquette facilite la digestion et s’avère appétitive, c’est-à-dire qu’elle stimule l’appétit.
  • Elle peut être utilisée pour soigner des plaies cutanées du fait de son pouvoir cicatrisant.
Lire l'article Ooreka

Consommation de la roquette

Les feuilles tendres de la roquette se consomment crues, seules ou dans un mesclun (un mélange de cinq salades différentes). Elles peuvent aussi être associées à des agrumes pour une salade fraîcheur et font merveilles en garniture de sandwiches. Les feuilles tendres et les feuilles plus matures servent à l’élaboration d’un pesto. Cette sauce accompagne poissons, viandes blanches et pâtes.

Quelles parties de la roquette consommer ?

Mieux vaut prélever les feuilles de roquette avant la floraison pour conserver leur douce saveur. Après la formation des fleurs, les feuilles de roquettes, devenues amères, peuvent déplaire aux palais délicats. En dehors de cette notion gustative, il est vivement recommandé de consommer les feuilles de roquette fraîches et si possible crues afin de bénéficier de tous leurs bienfaits. La cuisson peut en effet entraîner une perte de leurs vertus. Si l’on désire se préparer une infusion de feuilles de roquette, il est préférable là encore de n’utiliser que des feuilles fraîches car les feuilles séchées n’ont plus aucun intérêt médicinal.

Quant aux graines de roquette, à prélever dès l’automne, elles peuvent être utilisées en condiment au même titre que les graines de moutarde. Elles servent également à la fabrication de l’huile de roquette, couramment employée en Inde. Ce type de produit peut être acheté en boutique bio.

Ces pros peuvent vous aider