Sommaire

Si vous êtes accro aux sushis, vous avez sans doute eu l’occasion de ne consommer que du wasabi sous forme de pâte. Mais connaissez-vous la racine de wasabi ? Savez-vous quelles sont les caractéristiques et les bienfaits de cette plante ?

Caractéristiques du wasabi

Le wasabi (Eutrema japonicum ou Wasabia japonica) est une plante de la famille des Brassicaceae, comme le cresson, le radis, le chou et le navet par exemple. Il est originaire du Japon où le nom wasabi signifie « Rose trémière des montagnes ». Cette plante pousse à l’état sauvage sur les versants ombragés et plus précisément au bord des ruisseaux. C’est la racine de cette plante condimentaire que l’on utilise pour sa saveur particulière, parfois assimilée à celle du raifort, bien que chacune de ces plantes possède son propre goût. Ce produit acheté frais est assez onéreux (de l’ordre de 10 à 15 € la racine). Certaines racines de wasabi provenant de la ville d’Utogi sont d’ailleurs considérées comme des produits exceptionnels.

Bien moins cher mais aussi moins recherché, le wasabi en tube ou en sachet est produit à partir des racines tout-venant, de moins bonne qualité. Dans ce cas, la racine de wasabi est utilisée après broyage. Il s’agit d’une opération au cours de laquelle a lieu une réaction enzymatique due à la présence des isio-thiocyanates contenus dans la racine de la plante. Il en résulte le goût si particulier, très âcre, piquant et fort qu’on lui connaît. À noter que ces poudres et pâtes de wasabi peuvent aussi être préparées à partir de cultivars produits ailleurs qu’au Japon.

Valeur nutritionnelle du wasabi

La racine de wasabi contient des vitamines (C, A et B6) ; du calcium ; du magnésium ; peu de fer ; des hydrates de carbone ; des fibres alimentaires ; des protéines ; très peu de lipides ; des traces de sodium.

Elle est composée d’une grande proportion d’eau, de l’ordre de 69 %.

Vertus du wasabi

Le wasabi est réputé pour ses vertus sur la santé du fait de sa composition. Il permet par exemple :

  • De garder des dents saines car il protège l’émail contre les bactéries. Cela est dû aux propriétés anti-cariogènes de l’isiothiocyanate contenu dans le wasabi.
  • De déboucher le nez en cas de rhume ou de sinusite. Bien que cet effet n’ait pas été scientifiquement prouvé, il est facilement constatable par chacun d’entre nous. Cependant l’effet est très fugace.

D’autre part, on attribue au wasabi un effet à la fois anti-cancérigène et cancérigène. En effet, des recherches scientifiques menées sur le rat auraient permis de constater qu’une grande consommation de wasabi pouvait ralentir l’évolution de tumeurs cancéreuses du tube digestif. Aucune recherche dans ce sens n’a encore été effectuée sur l’organisme humain.

Comment consommer le wasabi ?

Le wasabi peut être consommé sous forme de pâte ou de poudre, nous l’avons vu, que l’on peut se procurer dans les boutiques asiatiques et de plus en plus fréquemment dans les grandes et moyennes surfaces. Mais ces formes n’ont pas grand intérêt. Mieux vaut le consommer frais.

Pour cela il suffit d’acheter une racine de wasabi sur certains marchés puis de la râper. Le wasabi relève les mets à base de viande et de poisson ainsi que le riz, le soja vert et quelques recettes sucrées comme la crème glacée, les gâteaux et les bonbons. D’ailleurs, au Japon, le wasabi est très régulièrement consommé. Il accompagne et est parfois intégré dans les sushis, sashimis et autres nigiris zushis faisant partie de l’alimentation traditionnelle.

Lire l'article Ooreka