Sommaire

Face à un mode de vie de plus en plus sédentaire, plus d’un français sur deux se plaint aujourd’hui de douleurs et lourdeurs dans les jambes. Avant que les troubles de la circulation ne deviennent réellement perturbants et entraînent le développement de maladies plus importantes comme les hémorroïdes, les phlébites ou l’apparition de varices, boire régulièrement des tisanes à base de plantes favorisant la bonne circulation sanguine demeure la solution la plus naturelle.

Quand consommer des tisanes pour la circulation ?

Afin de favoriser la bonne circulation du sang, certaines saisons sont plus propices à la consommation de tisanes pour la circulation que d’autres. Ainsi, il peut être conseillé d’effectuer une courte cure au printemps et à l’automne

Cependant, la consommation de tisanes destinées à stimuler la circulation sanguine peut être mise en place dès qu’une gêne ou plusieurs des symptômes suivants se font sentir. On compte parmi eux :

  • des fourmillements ou des picotements ;
  • l’apparition de points blancs sur l’ensemble des mollets ;
  • les pieds et extrémités froides ;
  • la sensation de jambes qui « dorment » ou un engourdissement des jambes ;
  • des gonflements des articulations comme les chevilles ou les genoux.

En buvant régulièrement des tisanes composées de plantes facilitant la circulation sanguine et agissant sur la totalité de l’organisme, il est possible de soulager les symptômes naturellement, sans recours à des médicaments.

Tisane circulation : quelles sont les plantes les plus efficaces ?

Les tisanes présentent l’avantage de pouvoir être bues à tout instant de la journée et ne présentent aucune contre-indication de consommation. Lorsqu’une gêne au niveau de la circulation se fait ressentir, il est recommandé de se tourner vers des tisanes contenant l’une ou plusieurs des 4 plantes suivantes afin de profiter de toute leur efficacité :

  • le fragon, qui favorise la bonne élasticité des veines et ainsi une meilleure circulation des fluides sanguins ;
  • des fruits rouges comme la myrtille, la framboise, le cassis, la mûre ou encore la groseille qui soulagent les douleurs dues aux varices et aux hémorroïdes ;
  • le marronnier d’Inde, réputé pour son effet anti-inflammatoire sur les œdèmes et les hémorroïdes ;
  • la sauge pour les nombreux antioxydants qu’elle contient, elle permet alors de protéger les veines et artères d’une rigidification entraînant une mauvaise circulation sanguine ;
  • la vigne rouge qui soutient la bonne pression artérielle et favorise la bonne circulation du sang.

Il est ainsi possible de fabriquer soi-même ses infusions circulation en cultivant ses plantes soi-même, en les achetant en vrac ou en se tournant vers des mélanges d’infusions prêts à l’emploi et souvent couplés avec d’autres plantes comme l’ortie ou le mille feuille.

Quels bienfaits des tisanes pour la circulation ?

Qu’elles soient consommées sous forme d’une cure en fonction de la saison ou intégrées en tant que boissons dans la vie quotidienne, boire régulièrement des tisanes favorisant la circulation sanguine permet plusieurs choses.

Prévenir

Elles permettent de conserver une bonne élasticité des veines et artères et protègent l’intégralité du système sanguin grâce à l’apport en antioxydants qui luttent contre son vieillissement prématuré du aux radicaux libres.

Soulager

En plus de lutter contre l’insuffisance veineuse et les sensations d’inconfort dans les jambes, ces tisanes aident à réduire les gonflements des articulations et soulager les douleurs dues aux inflammations, notamment dans le cas d’hémorroïdes.

Cela limite le port de bas de contention et réduit la prise de médicaments destinés à fluidifier le sang.

Circulation : comment compléter l'usage des tisanes ?

Enfin, il est possible de coupler la consommation régulière de tisanes destinées à soulager les problèmes de circulation sanguine avec :

  • des massages à base d’huile végétale à laquelle on peut ajouter quelques gouttes de menthe poivrée ;
  • des postures inspirées du yoga et favorisant la circulation sanguine comme la posture de la chandelle ;
  • une cure de complément alimentaire à base de vigne rouge, de millefeuille et d’ortie ;
  • terminer une douche ou un bain à l’aide d’un jet d’eau froide sur tout le corps ou simplement sur les jambes afin de relancer la circulation sanguine.

Cependant, si les symptômes et la gêne venaient à persister, il est recommandé de prendre rendez-vous avec un professionnel de santé dans le but de passer des examens complémentaires.

Ces pros peuvent vous aider