Sommaire

Intégrer l’échalote à nos préparations culinaires est important car elle est pleine de vertus, à la fois diététiques et médicinales. Elle est également très intéressante sur le plan gustatif. Tout ce qu'il faut savoir sur les bienfaits de l’échalote, ses caractéristiques et différents usages.

Caractéristiques de l'échalote

L’échalote (Allium oschaninii ou Allium cepa var. aggregatum) appartient à la famille des Alliacées, au même titre que la ciboulette, l’oignon, le poireau ou l’ail. Elle est originaire d’Asie centrale.

C’est une petite plante bulbeuse dont la saveur est assez puissante. Elle est une véritable alliée sur le plan gastronomique et s’avère indispensable pour l’organisme du fait de sa richesse en nutriments.

Bienfaits de l'échalote : quelle valeur nutritionnelle ?

L’échalote est très intéressante sur le plan nutritionnel car elle est une excellente source en :

L’échalote est pauvre en lipides. Elle est en revanche constituée de près de 80 % d’eau. Elle apporte 76,1 kcal/100 g, c’est-à-dire 323 kJ. Son apport énergétique est donc modéré.

Bienfaits de l'échalote : des vertus considérables

Du fait de sa richesse en nutriments, l’échalote apporte de multiples bienfaits à notre organisme.

  • Antioxydante : incontournable pour lutter contre le vieillissement cellulaire dû aux radicaux libres, l'échalote protège contre de nombreuses maladies cardiovasculaires et certaines formes de cancers.
  • Indispensable pour les muscles : elle facilite le travail du cœur notamment et favorise la contraction musculaire.
  • Régénérescente : elle entraîne le développement des os, la régénérescence des tissus et de la membrane cellulaire et permet de garder des dents en bonne santé. L’échalote contribue à la formation d’une protéine impliquée dans la réparation des tissus qu'est le collagène.
  • Un atout pour le sang et les vaisseaux : elle permet aux hématies (globules rouges) de transporter plus d’oxygène et contribue à leur production. L’échalote aide à rééquilibrer le potentiel hydrogène (pH) du sang et aide à renforcer la paroi des vaisseaux capillaires.
  • Protectrice : elle participe à la prévention des accidents vasculaires cérébraux (AVC). Antimicrobienne, l'échalote pourrait aussi avoir une action antifongique. Elle participe au bon maintien du système immunitaire et permet d’abaisser le taux de LDL (communément appelé le mauvais cholestérol).
  • Digestive : elle facilite la digestion en stimulant la production d’acide chlorhydrique par l’estomac.

Tous les bienfaits de l’échalote sont bien entendu liés à une alimentation équilibrée, à une bonne hygiène de vie et à la pratique d’une activité physique régulière.

Les différents usages de l'échalote

Les caïeux (bulbes) de l’échalote peuvent être consommés crus ou cuits. On ajoute l’échalote hachée dans de nombreuses préparations culinaires telles que salades et crudités, courts-bouillons, potages, viandes, légumes, poissons, sauces.

Elle peut être également mélangée à l’ail ou à l’oignon.