Sommaire

Consommé principalement comme condiment, le cornichon est une plante herbacée annuelle récoltée avant maturité et généralement confite au sel ou au vinaigre. Découvrons sa valeur nutritionnelle, la meilleure façon de le consommer et dans quels cas il est déconseillé. Pour tout savoir sur les bienfaits du cornichon.

Bienfaits du cornichon : propriétés nutritionnelles

Qu'est-ce qu'un cornichon ?

Le cornichon (Cucumis sativus) appartient à la famille des cucurbitacées, comme la courgette et les autres nombreuses variétés de courges (potiron ou courge spaghetti notamment). Le cornichon est en fait un concombre qui n’a pas encore atteint la maturité.

Des vertus nutritionnelles incontestables

Les propriétés nutritives du cornichon sont nombreuses :

Très peu calorique, le cornichon est majoritairement composé d’eau (± 96 %). Il apporte 18 kcal/100 g. À noter qu’une portion de 4 cornichons, généralement celle d’un adulte, n’apporte pas plus de 5 kcal.

Le cornichon est consommé en très petite quantité. Aussi sa valeur nutritionnelle n’est pas significative si l’on tient compte des apports journaliers recommandés en nutriments tels que minéraux, oligoéléments et vitamines. En revanche, le cornichon en saumure (une solution saline concentrée) contient une quantité non négligeable de sodium que l’on doit à son mode de préparation. Cette proportion de sel est de l’ordre de 2 g pour 100 g de cornichons, ce qui est conséquent. Il est important d’en tenir compte, notamment dans le cadre d'un régime pauvre en sel.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Bienfaits du cornichon : usages et contre-indications

Les différents usages du cornichon

Conservé dans la saumure ou le vinaigre, le cornichon est consommé cru comme un condiment, c’est-à-dire en quantité infime puisqu'il accompagne d’autres mets. Il est apprécié pour son côté rafraîchissant, sa légère acidité et son croquant.

On le sert surtout avec de la charcuterie, des terrines ou pâtés, de la viande froide comme le rôti de porc ou de bœuf par exemple. Il est parfait aussi introduit en fines lamelles dans un sandwich ! Il peut enfin être coupé en rondelles et intégré dans toutes sortes de salades, comme c’est le cas pour la salade piémontaise.

Quelques précautions à prendre avec le cornichon

Bien que consommé en petite quantité, le cornichon ne convient pas forcément à tout le monde. Il est notamment déconseillé en cas de troubles cardiaques, d’hypertension ou d’insuffisance rénale. En saumure, il contient en effet beaucoup de sel.

Préparé au vinaigre, il n'est pas non plus recommandé aux personnes qui souffrent d’aphtes, de gingivites et autres affections de la bouche.

Lire l'article Ooreka