Sommaire

Les colorants alimentaires sont de plus en plus présents dans nos produits de consommation courante. Découvrons ensemble à quoi servent exactement les colorants alimentaires, quelles sont leurs différentes caractéristiques et ceux à éviter qui représentent parfois un danger pour la santé.

Qu'est-ce qu'un colorant alimentaire ?

Les colorants alimentaires sont des substances additionnées aux denrées alimentaires de base en vue d'offrir un aspect coloré et original aux aliments sans en altérer le goût. Parfois, certains d'entre eux peuvent toutefois être des exhausteurs de goût ; ils peuvent en effet renforcer la saveur d’un ingrédient. C’est par exemple le cas des colorants utilisés en pâtisserie.

Les colorants sont de plus en plus utilisés par l'industrie agro-alimentaire, car ils répondent à une demande des consommateurs, devenus très exigeants quant à l'aspect visuel des produits comestibles. Fruits, légumes, viandes, poissons, fromages, gâteaux, crèmes, yaourts, plats préparés sont aujourd'hui tous concernés par les colorants alimentaires.

L'ajout de colorants alimentaires à pour objectifs :

  • d'accentuer la couleur d'un aliment pour le rendre plus gourmand ou plus ludique, comme dans le cas des pâtisseries ou encore des bonbons ;
  • de compenser la couleur d'un produit qui a perdu son intensité du fait de son stockage ou d'un traitement particulier ;
  • de corriger la perte de couleur d'un produit comestible du fait du manque d'ensoleillement, de son exposition à l'air ou encore à cause de la présence de moisissures.

Pâtissier

Article

Lire l'article Ooreka

Différents types de colorants alimentaires et caractéristiques

Il existe plusieurs familles de colorants alimentaires :

  • Les colorants naturels : à l'instar du jus de betterave, ils sont présents dans la nature.
  • Les colorants de synthèse : ils sont produits de façon industrielle, mais existent dans la nature. C'est par exemple le cas de l'extrait de paprika, qui est pourtant d'origine naturelle. À noter que la chlorophylle cuivrique est un colorant naturel modifié.
  • Les colorants artificiels : ils n’existent pas du tout dans la nature.

Les colorants alimentaires n’étant pas anodins pour la santé, il est important, lorsqu'on achète un produit alimentaire, de vérifier s'il contient ce type d'additif. Cette information est précisée sur l'emballage, mais il est parfois difficile pour le consommateur de s'y retrouver. L'identification du colorant n'est en effet pas nominative mais codée. Pour exemple, la couleur jaune peut être due à la présence d'un colorant naturel, comme la curcumine issue du curcuma. Ce colorant porte le code E100.

Chaque additif porte un code chiffré d’identification. Dans l’Union européenne, il s’agit d’un code composé de la lettre E suivie de 3 chiffres :

  • celui des centaines (le 1) indique qu’il s’agit d’un colorant alimentaire ;
  • celui des dizaines et celui des unités indiquent la couleur (ou la teinte).

Les colorants alimentaires sont donc tous des additifs compris entre E100 et E199.

Lire l'article Ooreka

Colorants alimentaires : y a-t-il des dangers ?

Quel que soit le type de colorant utilisé, il est important de n’avoir recours qu’à des doses infimes. C’est l’excès de ces colorants qui peut entraîner des effets indésirables, tels que des manifestations allergiques, même s’il s’agit d’un colorant naturel. Il convient donc de se reporter à la dose journalière acceptable (DJA) indiquée par la Commission européenne, en mg/kg de poids corporel. Celle-ci admet que 60 mg/kg est une dose maximale jusqu'à laquelle il n'y a pas de risque particulier pour la santé.

Tout colorant alimentaire susceptible de causer des troubles de santé chez les consommateurs peut être interdit. C’est le cas notamment du Ponceau 6R, le colorant E126, qui donne la couleur rouge. Il est interdit aujourd'hui par la réglementation européenne, car il est suspecté d’être à l’origine d’allergies chez les sujets sensibles, mais aussi de provoquer le cancer de la peau. Toutefois, on l’utilise encore aujourd'hui dans certains pays pour colorer des pâtisseries. S’assurer de la présence d’un colorant est essentiel, mais consommer des produits industriels répondant à la réglementation européenne l’est tout autant !