Sommaire

Les bienfaits du cresson sont nombreux : ce légume-feuille peut devenir un formidable allié à condition d’opter pour une plante certifiée. On fait le point sur ses caractéristiques, sa valeur nutritionnelle, ses vertus, les différentes façons de le consommer et ses éventuelles contre-indications.

D’où viennent les bienfaits du cresson ?

Le cresson (Nasturtium officinale) est une plante qui appartient à la famille des Brassicaceae. Cette plante potagère – également appelée « cresson des fontaines », « cresson de ruisseau » ou « cresson d’eau » – ne doit pas être confondue avec les autres variétés de cresson. Elle est cultivée par les cressiculteurs et employée en phytothérapie comme dans le domaine culinaire.

Le cresson officinal est très intéressant pour la santé du fait de sa valeur nutritionnelle : il est particulièrement riche en fer, en vitamines B6 et C, en calcium, mais aussi en zinc, magnésium et sodium. Il contient également des dérivés soufrés (bien plus que le chou), des fibres, des glucides, des protides et des glucides en moindre proportion.

Quels sont les bienfaits du cresson ?

Le cresson est un aliment dont il serait dommage de se priver du fait de sa valeur nutritionnelle. Il apporte de nombreux bienfaits à l’organisme, à savoir :

  • il a un effet anti-cancer ;
  • il donne un coup de pouce pour la bonne humeur et la sensation de bien-être ;
  • il apporte de l’énergie ; booste la mémoire et améliore la concentration ;
  • il prévient le scorbut ; réduit l’anémie et facilite la digestion ;
  • il contribue au bon fonctionnement du système immunitaire et du foie ;
  • il aide à lutter contre les infections bactériennes et virales ; prévient les maladies hivernales telles que le rhume, les rhinites et les grippes ;
  • il peut favoriser la pousse des cheveux ;
  • il soulage la toux, les voies respiratoires même en cas d’asthme.

Bienfaits du cresson : utilisation, posologie et précautions

Utilisations

Le cresson peut être consommé de différentes façons : en salade, en smoothie associé à d’autres fruits et légumes, en velouté, etc. Cuisiné comme tout autre légume-feuille, il accompagne de façon savoureuse un poisson ou une viande. Séché, le cresson peut également se consommer en tisane. C’est un aliment diététique à employer régulièrement : pour bénéficier des nombreux bienfaits, il est recommandé de consommer chaque semaine deux portions de 100 g de cresson frais.

Contre-indications

Le cresson est déconseillé aux femmes enceintes, principalement pendant les premiers mois de grossesse. Avant de consommer le cresson d’eau, mieux vaut donc demander conseil à un professionnel de santé.

En dehors de ce cas particulier, la consommation de cresson ne présente pas d’autres contre-indications.

Effets indésirables

Certaines personnes peuvent ressentir des effets indésirables après avoir mangé du cresson, notamment au niveau du système urinaire et de l’estomac. Les symptômes ne perdurent pas très longtemps si l’on cesse de consommer ce légume. Au moindre doute, une consultation permet de recueillir l’avis du médecin.

Ces pros peuvent vous aider