Sommaire

 

Les bienfaits de l’estragon sont bien connus des grands cuisiniers qui savent jouer la carte des aromates. Son goût subtil magnifie la saveur de nombreux plats. Mais ses atouts ne se jouent pas qu’en cuisine ou à table. Focus sur les bienfaits de l’estragon sur l’organisme et sur les différentes façons d’en consommer.

Quelles sont les origines des bienfaits de l’estragon ?

L’estragon (Artemisia dracunculus) est une plante vivace aromatique qui appartient à la famille des Astéracées. Originaire de Sibérie et du sud de la Russie, l’estragon pousse à l’état sauvage dans bien des pays d’Europe, et notamment en France, lorsque le sol est très fertile et la zone d’exposition bien ensoleillée. Très aromatique, l’estragon voit sa saveur renforcée à la cuisson. On en tire également une huile essentielle aux nombreuses propriétés.

Bienfaits de l’estragon : valeur nutritionnelle

Sur le plan nutritionnel, l’estragon est une source très intéressante en :

  • antioxydants ;
  • minéraux (potassium, calcium, magnésium, phosphore, sodium, fer, manganèse, zinc, cuivre et sélénium) ;
  • vitamines B1, B2, B3, B6, C ;
  • bêta-carotène ;
  • protéines ;
  • fibres alimentaires ;
  • glucides ;
  • lipides ;
  • eau.

La valeur énergétique de l’estragon est de 357 kcal pour 100 g.

Quels sont les bienfaits de l’estragon ?

Comme tous les aromates, l’estragon n’est consommé qu’en petite quantité au cours d’un même repas. Sa valeur nutritionnelle pourrait donc passer tout à fait inaperçue. Mais lorsqu’il est intégré quasi quotidiennement aux menus, l’estragon profite de façon significative à l’organisme.

Ainsi, l’estragon peut :

  • agir sur le système nerveux central, si bien qu’il réduit l’anxiété ;
  • participer à la formation des globules rouges (hématies) ;
  • favoriser la fabrication d’hormones, de neurotransmetteurs et de jeunes cellules ;
  • limiter les symptômes dus au diabète ;
  • inhiber la libération d’histamine et agir ainsi comme un anti-allergène ;
  • réduire les dommages causés par les radicaux libres impliqués dans le développement de nombreuses maladies (cancers, maladies cardiovasculaires et pathologies liées à la vieillesse) ;
  • adoucir les maux de gorge ;
  • soigner la constipation et réduire les ballonnements ;
  • favoriser le sommeil et augmenter l’appétit ;
  • éliminer les parasites intestinaux et purifier le foie ;
  • rendre les menstruations plus abondantes.

Comment profiter des bienfaits de l’estragon ?

En cuisine

L’estragon se prête à de multiples préparations culinaires. On l’ajoute frais et ciselé à une omelette ou on l’utilise frais ou séché en préparation plus longue pour qu’il se diffuse doucement lors de la cuisson de vos viandes et poissons. Il parfume tout aussi bien les légumes de toutes sortes ainsi que les pommes de terre, les pâtes, le riz, les fromages frais…

Il est judicieux d’introduire une branche d’estragon dans une bouteille d’huile végétale ou de vinaigre pour obtenir un produit d’assaisonnement délicieusement parfumé et vertueux.

En infusion

Pour favoriser les menstruations, les femmes peuvent prendre des infusions d’estragon, après avis médical et après s’être assurées qu’elles ne sont pas enceintes.

L’infusion d’estragon relance l’appétit. Elle se montre donc utile chez les personnes en convalescence par exemple ou qui ont tendance à ne pas se nourrir suffisamment.

En usage externe

L’huile essentielle d’estragon peut être utilisée en application locale pour soulager une zone douloureuse en cas de maux d’estomac par exemple. En usage externe, veillez toujours à diluer quelques gouttes d’huile essentielle d’estragon dans une huile végétale (d'amande douce ou de jojoba par exemple). Comme de nombreuses huiles essentielles, l’huile essentielle d’estragon ne doit jamais être appliquée pure sur la peau.

Précautions

Comme tout produit actif, l’huile essentielle d’estragon peut ne pas vous convenir. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien ou à un phytothérapeute. Sachez également qu’en aucun cas il ne faut employer l’huile essentielle à forte dose car elle peut se montrer très irritante.

En règle générale, on ne recense pas d’effets indésirables dus à une consommation normale d’estragon frais ou séché, à l’exception toutefois des cas d’hypersensibilité aux herbes de la famille des Astéracées. Il faut cependant savoir qu'à très haute dose, l’estragon peut entraîner des problèmes de santé du fait de la présence d’estragole, une substance chimique contenue dans la plante.