Sommaire

Également appelées « acides gras trans », les graisses hydrogénées sont aujourd’hui présentes dans de nombreux aliments issus de l’industrie agro-alimentaire.

Que leur hydrogénation soit partielle ou totale, l’usage des graisses hydrogénées est aujourd’hui pointé du doigt en raison des danger qu’il peut avoir sur notre santé.

Caractéristiques des graisses hydrogénées

Les graisses hydrogénées sont des corps gras auxquels ont été ajouté des atomes d’hydrogène selon le processus de l’hydrogénation.

Une fois hydrogénés, les corps gras sont alors semi-solides et riches de nombreux avantages pour l’industrie agro-alimentaire.

En effet, ils résistent mieux à la chaleur et aux transports. De plus, leur stockage et leur conditionnement sont plus faciles et leur temps de conservation est plus long que celui des denrées périssables classiques.

Les produits contenant des graisses hydrogénées ont également une texture plus malléable.

Méfaits sur la santé

En raison de leur nature artificielle, les graisses hydrogénées ne sont pas reconnues par l’organisme. Ainsi, le corps a du mal à les évacuer et les graisses hydrogénées ont tendance à s’y accumuler.

En cas d’un taux de graisses hydrogénées trop important au sein de l’organisme, il est possible que ces dernières aient un effet néfaste sur notre santé. Ainsi, les graisses hydrogénées peuvent avoir un impact sur :

  • le taux de triglycérides sanguins (elles augmentent notamment les cas de développement du diabète) ;
  • le taux de « mauvais cholestérol » ( LDL ) dans le sang ;
  • la santé des veines et artères, qu’elles peuvent, à terme, boucher, multipliant les risques d’infarctus du myocarde ;
  • la santé des organes cardio-vasculaires en général ;
  • la fertilité, notamment chez les hommes (les graisses hydrogénées diminuent les chances de concevoir des enfants) ;
  • le poids, bien sûr, puisqu'une consommation excessive de produits contenant des graisses hydrogénées peut entraîner une prise de poids rapide ;
  • le développement de certains cancers, notamment le cancer du sein.

Précautions

Graisses hydrogénées naturelles

Les graisses hydrogénées peuvent être naturellement présentes, en faible quantité, dans certains produits.

Elles peuvent ainsi être consommées sans danger lorsqu’elles se trouvent dans les produits laitiers, les viandes issues d’animaux dits ruminants et les huiles végétales riches comme l’huile de palme ou de coco.

Graisses hydrogénées dans les aliments transformés

Les graisses hydrogénées dangereuses pour la santé sont particulièrement présentes dans les aliments ayant subi de nombreuses transformations industrielles.

Il est ainsi recommandé d’éviter ou de réduire fortement la consommation des aliments suivants :

  • pain de mie blanc ;
  • viennoiseries, pâtisseries, biscuits ou barres chocolatés ;
  • plats préparés ;
  • pâtes à tartiner au chocolat et/ou aux noisettes ;
  • margarines hydrogénées ;
  • glaces et crèmes glacées ;
  • biscuits apéritifs ;
  • quiches et pizzas.

Enfin, le meilleur moyen de ne pas consommer de graisses hydrogénées demeure d'opter pour une alimentation d’origine naturelle, avec le moins de transformations possibles et l’utilisation d’huiles naturelles comme l’huile de tournesol ou l’huile d’olive.