Sommaire

Connues pour leurs bienfaits et utilisées depuis l’Antiquité égyptienne, les graines de fenugrec sont également présentes dans la médecine indienne ayurvédique depuis plusieurs millénaires. Également appelé « trigonelle », le fenugrec appartient à la famille des plantes aromatiques et se révèle efficace pour soulager naturellement un très grand nombre de désagréments du quotidien.

Graines de fenugrec : que contiennent-elles ?

Si les graines de fenugrec sont autant reconnues pour leur efficacité, c’est en raison des nombreux principes actifs et nutriments essentiels qu’elles contiennent. On compte parmi eux :

  • des oméga-3,
  • des protéines végétales,
  • des vitamine A, B1, B6, C et E,
  • du magnésium,
  • du calcium,
  • des acides gras essentiels,
  • du fer,
  • de la lécithine qui favorise la bonne régulation du cholestérol dans le sang,
  • des fibres qui facilitent la digestion,
  • des flavonoïdes riches en antioxydants qui protègent les cellules du corps d’un vieillissement prématuré dû aux radicaux libres.

Quels sont les bienfaits des graines de fenugrec sur notre corps ?

Consommées sous forme d’une cure ou ajoutées dans l’alimentation quotidienne, les graines de fenugrec participent au bon fonctionnement de l’organisme tout en le protégeant des agressions extérieures. On compte parmi les actions des graines de fenugrec :

  • la stimulation du système immunitaire notamment en cas d’infections des voies respiratoires ou d'infections urinaires en raison de l’effet diurétique des graines ;
  • la régulation des taux de cholestérol et de sucre dans le sang, notamment dans le cas d’une trop grande quantité de mauvais cholestérol (LDL) ou de triglycérides ;
  • l’amélioration de la récupération après un effort physique : les graines de fenugrec sont ainsi particulièrement adaptées aux personnes sportives ayant récemment subi une intervention chirurgicale ou dans le cas d’une convalescence de longue durée ;
  • l’élimination des toxines présentes dans le corps grâce aux propriétés drainantes des graines de fenugrec.
  • le soulagement de douleurs articulaires ou musculaires si les graines de fenugrec sont appliquées en tant que cataplasme sur les zones douloureuses ;
  • la stimulation de la production de lait maternel dans le cadre de l’allaitement des nourrissons et jeunes enfants.
  • le traitement des anémies et carences en fer, en complément d’une alimentation riche en fer.

Graines de fenugrec : quels sont les éventuels contre-indications et effets secondaires ?

Bien qu’elles ne représentent aucun danger pour la santé, les graines de fenugrec ne doivent pas être consommées en cas :

  • d’allergies ou d’intolérances alimentaires aux noix et arachides ;
  • de cas de diabètes de type 1 ou 2 ;
  • d’une prise de médicaments anticoagulants ;
  • de grossesse : les graines de fenugrec ayant un impact sur les muscles de l’utérus, leur consommation peut alors entraîner une fausse couche.

Comment consommer les graines de fenugrec ?

Les graines de fenugrec peuvent être trouvées :

  • sous leur forme naturelle,
  • conditionnées en gélules,
  • ou réduites en poudre.

Il est ainsi possible de consommer les graines de fenugrec :

  • en cure à raison de 4 à 5 gélules dosées à 500 milligrammes de fenugrec par jour lors des repas ;
  • sous forme d’infusion en diluant une cuillère à café de graines de fenugrec dans une tasse d’eau bouillante entre 3 à 5 fois par jour ;
  • en saupoudrant les plats tels que des lentilles, des soupes de légumes, les currys ou des ragoûts d’une cuillère à café de graines de fenugrec en poudre.

De plus, les graines de fenugrec peuvent être mises à macérer dans de l’eau chaude afin de donner une pâte lisse à appliquer sous forme d’un cataplasme sur des zones musculaires ou articulaires douloureuses.