Sommaire

Il existe différentes variétés de chicorées. Deux d'entre elles sont particulièrement appréciées pour leurs bienfaits. Découvrons ensemble leurs caractéristiques, leurs vertus et comment les consommer ou les utiliser.

Caractéristiques de la chicorée

La chicorée est une plante à fleurs appartenant à la famille des Astéracées. On distingue deux variétés de chicorées bénéfiques pour l'organisme du fait de leurs caractéristiques nutritionnelles : la chicorée amère et la chicorée frisée.

Chicorée amère ou Cichorium intybus

La variété Cichorium intybus, la plus commune, est surnommée « barbe de capucin » ou encore « chicorée amère ». On utilise ses racines depuis l'Antiquité. Elle est riche en vitamines C, A et K, en fibres et en molécules antioxydantes et est pauvre en calories.

Chicorée frisée ou Cichorium endivia

La variété Cichorium endivia est plus connue sous le nom de « chicorée frisée » ou « salade frisée ».

Ses caractéristiques :

  • Elle est originaire des régions méditerranéennes et ses feuilles sont comestibles.
  • Elle est pauvre en calories, en lipides, en glucides et en protéines.
  • Elle apporte de l'eau et des fibres à l'organisme.
  • Elle est riche en vitamines A (bêtacarotène), E, K, C, et du groupe B (surtout vitamines B2, B5 et B9).
  • Elle contient des minéraux, et plus particulièrement du magnésium, du potassium, du calcium, du manganèse et du fer. Phosphore, cuivre, zinc, sélénium et iode sont présents en moindre proportion.

Bienfaits de la chicorée amère

La racine torréfiée de Cichorium intybus se consomme de la même façon que le café. Elle est conseillée en cure printanière car elle permet de nettoyer l'organisme. Mais on peut aussi utiliser ses fleurs et ses feuilles en décoction ou infusion.

On reconnaît à cette variété de chicorée de nombreuses vertus thérapeutiques, notamment :

  • Elle comble les carences en fer.
  • Elle protège contre les infections, les allergies, le vieillissement cellulaire et renforce les défenses naturelles.
  • Elle a un effet probiotique, c'est-à-dire qu'elle équilibre la flore intestinale en permettant aux bonnes bactéries de coloniser l'intestin.
  • Elle stimule l'appétit, soulage les troubles digestifs et, laxative, stimule le transit intestinal.
  • Elle favorise l'absorption des minéraux par l'organisme et, dépurative, relance la fonction hépatique.
  • Elle fait baisser le taux de glucose dans le sang, réduit le taux de cholestérol et de triglycérides.

Utilisation et consommation de la chicorée

Chicorée amère

La chicorée amère (Cichorium intybus) peut être consommée de différentes manières, à savoir :

  • en poudre soluble, comme du café ;
  • en infusion, à raison d'une petite poignée de feuilles de chicorée dans 100 cL d'eau frémissante ;
  • en décoction : faites bouillir 50 g d'un mélange de feuilles et racines de chicorée dans 50 cL d'eau pendant une dizaine de minutes, puis filtrez.

Cette variété de chicorée est l'une des 38 fleurs de Bach (Fleur de Bach Chicorée ou Chicory). Cet élixir floral est destiné aux personnes possessives ayant tendance à s'intéresser aux autres par intérêt. Il est généralement commercialisé en flacon avec pipette compte-gouttes d'une contenance de 20 mL. La posologie conseillée est de 2 gouttes 3 à 4 fois par jour, à déposer directement sous la langue ou à diluer dans un verre d'eau.

Chicorée frisée

La chicorée frisée se consomme cuite en purée, gratin ou potage, ou bien crue en salade.

Ces pros peuvent vous aider