Sommaire

Le miel de lavande est un aliment 100 % naturel produit par les abeilles à partir du nectar de la fleur. D'une couleur ambrée à jaune dorée, il se caractérise par un arôme délicat typique, une texture onctueuse aux saveurs fruitées. Outre les propriétés antiseptiques biens connues des miels, le miel de lavande est utilisé pour traiter les infections des voies respiratoires mais aussi les troubles du sommeil et les maux de tête. Moins calorique que le sucre, avec un pouvoir sucrant supérieur, il peut le remplacer avantageusement. Toutefois, il reste un aliment énergétique comme d'autres produits sucrés dont la consommation doit être limitée à 10 % des apports énergétiques journaliers.

Qu'est-ce que le miel de lavande ?

Le miel de lavande provient en grande majorité du sud de la France, Alpes de Haute Provence, Var et Ardèche. D'une couleur jaune dorée, il dégage de puissants effluves aux saveurs fruitées.

Caractéristiques du miel

Le miel a un pouvoir sucrant plus élevé que le saccharose (sucre contenu dans le sucre blanc par exemple), de 120 à 135, puisqu'il est très riche en fructose.

Le miel renferme des enzymes digestives dont l'invertase qui permet de transformer le peu de saccharose restant, au fur et à mesure du stockage. Au bout de 5 ans, le saccharose passe de 6 % à 3 % et au bout de 10 ans, la transformation appelée interversion est complète.

Les acides organiques présents dans le miel sont à l'origine de ses propriétés antiseptiques grâce à l'acide formique et à une action antibactérienne grâce aux inhibines (substance antibiotique naturelle).

Valeur nutritionnelle pour 100 g de miel

Le miel de lavande est constitué des mêmes éléments nutritifs que les autres miels floraux. Le goût, l'arôme, la couleur et la texture différencient les miels mais leur teneur en sucre reste sensiblement la même d'un miel à l'autre.

Liste des principaux constituants contenus dans 100 g de miel

Éléments nutritifs

Teneur moyenne

Protéines (g/100 g)

0,39

Glucides (g/100 g)

dont sucres

81,1

79,1

Fibres (g/100 g)

0,06

Lipides (g/100 g)

0,06

Sodium (mg/100 g)

4,11

Magnésium

4,26

Phosphore (mg/100 g)

17

Potassium (mg/100 g)

70,2

Calcium (mg/100 g)

7,93

Sélénium (µg/100 g)

1,4

Vitamine C (mg/100 g)

1,7

Vitamine K1 (µg/100 g)

12,5

Vitamine B9 ( µg/100 g)

5,3

Eau (g/100 g)

18,2

Énergie (kcal/100 g)

Énergie (KJ/100 g)

327

1390

Source : table de composition nutritionnelle Ciqual 2013 de l'ANSES (agence nationale de sécurité sanitaire alimentation, environnement, travail).

Bienfaits de la consommation de miel de lavande

La consommation de miel de lavande présente de nombreux bienfaits et permet de soulager certains maux et troubles :

  • Ses propriétés antiseptiques, antibiotiques et anti-inflammatoires aident à traiter naturellement les infections des voies respiratoires.
  • Il permet de calmer une toux sèche irritante en lubrifiant la gorge.
  • Son application externe peut soigner des piqûres d'insectes et des brûlures légères.
  • Grâce aux propriétés spécifiques de la lavande, sa consommation permet de traiter les problèmes d'insomnie (le fameux lait tiède et miel) ; l'anxiété et l'agitation ; les douleurs spasmodiques et rhumatismales.
  • Son index glycémique moyen (55) par rapport au sucre (68) en fait un aliment intéressant pour les sportifs cherchant à se « rebooster » sans pour autant faire grimper trop haut leur glycémie.

Miel de lavande : contre-indications

La seule vraie contre-indication de consommation du miel, qu'il soit de lavande ou issu d'une autre fleur, s'adresse aux enfants de moins de 1 an :

  • Il y aurait un risque de botulisme, malade infantile rare qui affecte le système nerveux. En effet, le système immunitaire des nourrissons n'est pas encore prêt à se défendre contre cette bactérie (Clostridium botulinum) présente dans les poussières et sols que les abeilles peuvent transporter.

Le miel contenant du fructose, sa consommation peut être déconseillée :

  • En cas d'intolérance au fructose : maladie héréditaire rare.
  • En cas de malabsorption du fructose : sans gravité, cette malabsorption au niveau intestinal peut toutefois entraîner des ballonnements, douleurs abdominales, flatulences et diarrhée.
  • Pour les personnes diabétiques: sa consommation doit être contrôlée.
  • Pour les personnes souhaitant perdre du poids: sa consommation pourrait être limitée à 2 cuillères à café par jour (seuls produits sucrés de la journée).

Consommation du miel de lavande

Le miel de lavande se suffit à lui-même et peut se consommer seul en fin de repas.

Il peut accompagner un yaourt ou fromage blanc nature, s'étaler sur une tartine de pain au petit-déjeuner ou encore sucrer une tisane tiède-chaude (non brûlante car il perdrait ses vertus).

Le miel de lavande peut également agrémenter de façon subtile un plat salé, comme du magret de canard ou toute autre viande.

Ces pros peuvent vous aider