Sommaire

L'ananas est un fruit délicieusement sucré et juteux. Bourré de nutriments, il contient en plus une enzyme aux nombreuses vertus : la bromélaïne. Mais ne vous y trompez pas, celle-ci n'a aucune incidence sur la perte de centimètres ni sur la peau d'orange.

Ses bienfaits sont tout autres, comme nous allons le découvrir ici.

Bienfaits de l'ananas : caractéristiques nutritionnelles

L'ananas (Ananas comosus L.) est originaire d'Amérique du sud et d'Amérique centrale. Ce fruit de la famille des Bromeliaceae se déguste de novembre à mars. C'est durant cette période qu'il est le plus goûteux. Les caractéristiques nutritionnelles de l'ananas sont les suivantes :

  • glucides (glucose, fructose, saccharose) ;
  • fibres alimentaires ;
  • vitamines (A, B, C, E) ;
  • minéraux et oligoéléments (potassium, calcium, magnésium, phosphore, cuivre, zinc, fer, manganèse, sélénium, sodium, iode) ;
  • polyphénols, protides, lipides ;
  • acide organique (acide citrique).

Enfin, il contient un ingrédient actif : la bromélaïne parfois appelée bromélase ou broméline. La bromélaïne ne se trouve dans le jus frais d'ananas et dans la tige. Elle est utilisée comme supplément thérapeutique depuis près de soixante ans. D'autre part, l'industrie alimentaire utilise la bromélaïne pour attendrir la viande.

L'apport énergétique de l'ananas est de 223 kJ, soit à peine 53 Kcal pour une portion de 100 g. Ce fruit est assez riche en eau (environ 86 g/100 g).

Bienfaits de l'ananas : propriétés

Les nutriments de l'ananas ont tous un rôle bien précis pour l'organisme. Mais ce fruit cumule les vertus du fait de sa haute teneur en bromélaïne. Manger régulièrement de l'ananas permet donc de bénéficier de nombreux bienfaits.

  • participe à la bonne santé des os ;
  • favorise la digestion des protéines ;
  • facilite la guérison des brûlures ;
  • décongestionne certains œdèmes, notamment ceux faisant suite à un choc (œdème post-traumatique) et ceux que l'on peut constater après une opération chirurgicale (œdème postopératoire, notamment dans le domaine de la chirurgie plastique) ;
  • réduit la douleur liée à des hématomes ;
  • diminue l'importance des escarres ;
  • accélère la cicatrisation des plaies ;
  • atténue les douleurs inflammatoires ;
  • aide à prévenir les maladies hivernales comme le rhume, certains cancers (sein, côlon), la formation de caillots.
  • guérit certaines formes de sinusites ;
  • soulage les maux de tête ;
  • est énergétique ;
  • équilibre le transit intestinal ;
  • a des propriétés vermifuges ;
  • antioxydant, il participe à la protection des cellules contre le stress oxydatif ;
  • contribue à la formation de collagène ;
  • favorise l'absorption de fer grâce à la vitamine C qu'il contient en quantité non négligeable.

En revanche, on a longtemps prêté à la bromélaïne des vertus anti-capitons, mais il n'en est rien. L'ananas n'est pas un brûle-graisse et il n'a aucune action sur la cellulite. Celle-ci peut être combattue grâce à des massages lymphatiques, à la pratique très régulière d'une activité physique comme la natation, la marche sportive, l'aquabiking, le vélo.

À noter que pour profiter au mieux des bienfaits de l'ananas, il est fortement recommandé de l'acheter bio car 66 % des ananas qui ne sont pas issus de l'agriculture biologique contiennent des résidus de pesticides et 9,6 % dépassent les seuils légaux européens.