Sommaire

Les fruits et légumes de couleur rouge contiennent du lycopène. Cette substance pourrait s'avérer bénéfique pour notre santé.

Voici en détails les caractéristiques du lycopène, ses bienfaits potentiels et le meilleur moyen d'en fournir à l'organisme.

Lycopène : caractéristiques

Puissant antioxydant, le lycopène est un pigment naturel de la famille des caroténoïdes. Il donne à nombre de fruits et légumes leur couleur rouge. Certes bien présent dans ces produits végétaux, le lycopène est également très présent dans les tissus humains et dans le sang. C'est d'ailleurs par les lipides du sang que le lycopène est transporté dans l'organisme et c'est au niveau de la prostate chez l'homme et du foie chez l'homme et la femme qu'il s'accumule.

Notez que la couleur jaune ou orange de certains fruits et légumes est due à la présence d'un autre caroténoïde, le carotène.

Bienfaits du lycopène

On peut d'ores et déjà supposer que le lycopène est un antioxydant dont les effets pourraient s'avérer potentiellement bénéfiques à la santé de l'homme, de la femme et de l'enfant :

  • Antioxydant, il agit contre les radicaux libres. Ceux-ci sont responsables du vieillissement tissulaire parce qu'ils dégradent le collagène. En tant qu'antioxydant, le lycopène aide donc à conserver une belle peau, à retarder l'apparition des rides et ridules.
  • Il aurait une action hypolipidémiante, c'est-à-dire que le lycopène est susceptible de faire baisser le taux de cholestérol sanguin et pourrait empêcher l'oxydation du mauvais cholestérol, le LDL. Cette oxydation est mise en cause dans la survenue de l'athérosclérose qui se caractérise par l'accumulation de dépôts graisseux sur la paroi artérielle.
  • Il pourrait agir en conjonction avec d'autres composés des fruits et légumes de façon potentiellement préventive contre certains cancers comme ceux de la prostate, du pancréas, des ovaires, de l'estomac, les maladies coronariennes. Des études montrent également qu’un supplément de lycopène (15 mg par jour, durant 6 mois) peut contrer la progression de l’hypertrophie bénigne de la prostate.

Il est bien entendu que seul le lycopène ne peut aider l'organisme à lutter contre les risques de cancer ou d'autres pathologies.

Où trouver du lycopène ?

Le lycopène n'est pas considéré actuellement comme absolument essentiel à la santé. Toutefois, pour bénéficier de son action potentiellement protectrice, il est vivement recommandé de manger suffisamment de légumes et fruits plus ou moins riches en lycopène tels que : la pastèque, la tomate, le pamplemousse.

Sachez aussi que le lycopène est liposoluble, c'est-à-dire qu'il est soluble dans un corps gras (on favorise donc son assimilation si on mange une tomate avec de l'huile d'olive, par exemple). D'autre part, son efficacité biologique (c'est-à-dire sa biodisponibilité) est plus importante lorsque les fruits et légumes sont cuits. À titre indicatif, une portion de tomate crue affiche une teneur de 3 mg de lycopène alors que la même portion de purée de tomates en conserve contient 27 mg de lycopène.

Ces pros peuvent vous aider