Sommaire

Originellement cultivée au Japon, l'algue nori, également appelée Yahi-Nori, est une algue comestible reconnaissable à sa couleur sombre et son goût rappelant celui des champignons.

Outre sa grande popularité pour sa présence dans les makis-sushis japonais, le nori est une algue aux grandes qualités nutritionnelles et dont la consommation régulière a de nombreux aspects bénéfiques sur l’organisme. Ooreka fait le point avec vous.

Nori : quels sont ses apports nutritionnels ?

Bien que le nori soit une algue, celle-ci est riche de nombreux nutriments très variés tels que :

  • des protéines dont le taux est supérieur à celui des protéines d’origine animale ;
  • de l’iode, des fibres et des acides aminés ;
  • des vitamines A, B et notamment B12, C, E et F ;
  • du calcium, à un taux plus élevé que le lait ;
  • des minéraux essentiels tels que le manganèse, le zinc, le fer et le cuivre.

Vertus du nori pour le corps

Les bienfaits de la consommation du nori tiennent à la richesse des nutriments exposés ci-dessus.

On reconnaît au nori la possibilité de lutter contre l’apparition et les symptômes de nombreux maux comme :

  • Les troubles digestifs : les fibres contenues dans le nori permettent de faciliter la digestion tout en protégeant tous les organes qui y sont liés.
  • Les troubles de fonctionnement de la thyroïde : l’iode contenu dans le nori est particulièrement bénéfique pour cet organe vital. L'Agence de sécurité sanitaire (Anses) attire l'attention sur le risque d'excès d'apports en iode en cas de consommation excessive et régulière d'algues, comme le nori, et elle déconseille son utilisation aux personnes présentant un dérèglement de la thyroïde, une maladie cardiaque ou une insuffisance rénale ainsi qu'aux femmes enceintes ou allaitantes, hors avis médical.
  • Les infections bactériennes et virales grâce à la présence d’acides gras.
  • Les diabètes de type 1 et 2.
  • Les cancers et notamment ceux des seins ou encore de la prostate.
  • Le vieillissement cellulaire prématuré : provoqué par les radicaux libres, les cellules du corps sont protégées grâce au manganèse.
  • La déminéralisation du corps, notamment après un effort sportif intense.
  • Les maladies et dégénérescences des organes cardio-vasculaires.

Afin de profiter de tous ces bienfaits, il est conseillé de consommer environ une à deux feuilles de nori par semaine.

Nori : comment l’utiliser en cuisine ?

Les feuilles de nori sont particulièrement pratiques pour réaliser chez soi des makis et sushis japonais. Cependant, l’algue nori peut aussi être consommée crue ou cuite afin d’accompagner des soupes, notamment celle dite « miso », des omelettes, tous les plats à base de poisson ou de riz, les légumes verts, des salades à base de crudités.

Très répandue, notamment par le biais des restaurants japonais, l’algue nori peut être achetée dans toutes les grandes surfaces dotées d’un rayon cuisine d’Asie, dans les boutiques biologiques ou sur Internet.

Le prix de l’algue nori dépend de la forme ainsi que de la quantité. Le budget moyen varie entre 5 à 10 € pour 25 à 50 grammes de feuilles d’algues nori destinées à faire des makis japonais.

Ces pros peuvent vous aider