Sommaire

Particulièrement présent dans le bassin méditerranéen, le thym est une plante présentant la caractéristique de pouvoir être consommée au quotidien tout en participant à l’entretien du corps en tant que plante médicinale.

Connu et utilisé depuis l'Antiquité, le thym est efficace qu’il soit mangé, bu ou même appliqué directement sur la peau. Il constitue un excellent remède totalement naturel pour venir à bout de nombreux symptômes.

Propriétés médicinales du thym

Malgré sa petite taille, le thym est riche de nombreux principes actifs bénéfiques pour l’organisme. Parmi ces derniers se trouvent :

  • Des antioxydants qui protègent les cellules des radicaux libres responsables du vieillissement prématuré de l’organisme.
  • Des vitamines A et E.
  • Des minéraux essentiels comme le zinc ou le manganèse.
  • Du calcium et du fer qui aide au bon fonctionnement des globules rouges et à la coagulation sanguine.

Le thym est avant tout connu pour sa capacité à soulager les problèmes respiratoires. Il est ainsi possible de boire des infusions au thym ou de réaliser des inhalations à base de thym en cas de toux grasses ou sèches, grippes, rhumes, bronchites, sinusites. Il est même utile chez les asthmatiques, en aidant à dégager les voies respiratoires et en calmant la toux.

De plus, ses vertus anti-inflammatoires lui permettent de soulager localement de nombreuses douleurs comme :

  • Les opérations dentaires et les inflammations de la bouche grâce à des gargarismes à base de thym.
  • Les éraflures superficielles ou les piqures d’insectes en appliquant directement des compresses d’infusion au thym sur les endroits douloureux.
  • Les courbatures, crises de goutte ou encore l’arthrose en mélangeant des infusions au thym à une lotion corporelle ou dans l’eau d’un bain chaud.

Le thym présente également de nombreuses vertus digestives :

  • il soulage les dérangements gastro-intestinaux : crampes, digestion lente, ballonnements... ;
  • il favorise l’élimination du foie ;
  • il stimule la vésicule biliaire ;
  • il participe à l’équilibration de la flore intestinale.

Enfin, il est possible de boire une à deux tisanes ou infusions de thym en cas de période de stress, d’anxiété ou pour lutter contre les insomnies.

Différentes utilisations du thym

Il existe beaucoup de manières d’inclure le thym dans le quotidien afin de profiter de tous ses bienfaits. On peut ainsi consommer le thym sous forme d’infusions ou de tisanes ou frais en le cuisinant dans des plats tels que les viandes rouges, les poissons, certaines confitures et gâteaux.

De plus, les infusions ou tisanes à base de thym peuvent également être appliquées directement sur la peau en cas :

  • de coups de soleil modérés ;
  • de plaies légères que le thym aide à cicatriser grâce à ses propriétés anti-inflammatoires ;
  • d’acné sur le visage et les épaules ;
  • d’ongles incarnés sur les pieds.

Thym : où en trouver et à quel prix ?

Très répandu, le thym peut être trouvé directement dans la nature, notamment sur les pourtours du bassin méditerranéen. Il peut également être acheté frais dans les grandes surfaces, les boutiques biologiques, les marchés hebdomadaires.

Enfin, il est possible de se procurer différentes formes de thym à des prix variant entre :

  • 2 à 3 € pour une boîte de thym de cuisine.
  • 3 à 4 € pour 20 sachets d’infusion ou tisane au thym.
  • 5 à 10 € pour une cure de gélules de thym d’une durée d’un mois à raison d’une à deux prises par jour en cas de rhumes, toux et grippe.
  • De 5 € à 20 € pour 10 ml d’huile essentielle, à utiliser en diffusion, en inhalation ou mélangée avec un peu de crème .

Vous pouvez aussi confectionner vous-même un sirop de thym.