Sommaire

Élément minéral indispensable au fonctionnement de notre corps, le potassium est indispensable à de nombreuses fonctions vitales. Simple fatigue associée à des crampes en cas de léger déficit, le pronostic vital est mis en jeu lorsque la carence devient sévère.

 

 

Importance du potassium pour l'organisme

Le potassium joue un rôle clé dans l'organisme :

  • intervenant au niveau de la contraction des muscles ;
  • régulant l'activité du cœur, la pression artérielle ;
  • participant au bon fonctionnement des reins.

Il est également impliqué dans le métabolisme des protéines et des glucides. Une carence en potassium est évoquée dès que le taux de potassium dans le sang descend en dessous du seuil de 3,5 mmol par litre. Ce déficit en potassium, assez rarement rencontré, peut avoir des conséquences très néfastes sur la santé.

Causes d'une carence en potassium

La carence en potassium peut être provoquée par différents éléments :

  • des pertes excessives du potassium présent dans l'organisme, à cause de problèmes digestifs (diarrhées ou vomissements répétés) ou d'une transpiration excessive, provoquée par une activité physique intense ou de fortes températures ;
  • une mauvaise absorption de cet élément minéral au niveau de l'intestin, à cause d'une maladie chronique ;
  • de trop faibles apports alimentaires, en cas de jeûne par exemple ou d'anorexie mentale ;
  • la prise de médicaments : diurétiques, corticostéroïdes, laxatifs.

Ainsi, le taux de potassium sanguin doit être contrôlé régulièrement chez les personnes qui se trouvent dans ces situations.

Carence en potassium : symptômes

La carence en potassium provoque une grande fatigue ; elle a en outre des retentissements dans tout l'organisme :

  • elle perturbe le fonctionnement du cœur : rythme cardiaque trop rapide, ou irrégulier, contractions anarchiques (extrasystoles)... ;
  • au niveau musculaire, elle entraîne une faiblesse, des douleurs, des crampes... et même une destruction du tissu musculaire dans les cas les plus extrêmes ;
  • au niveau digestif, une constipation, voire une occlusion intestinale ;
  • une atteinte du fonctionnement des reins.

Ainsi, la carence en potassium engage le pronostic vital de la personne qui en souffre.

Traitements contre les carences en potassium

La situation doit rapidement être prise en charge pour éviter les complications cardiaques et rénales associées au manque de potassium.

Prévenir la carence par un régime alimentaire adapté

Le potassium ne peut pas être fabriqué par notre organisme. Pour éviter les carences en potassium, il est nécessaire de consommer chaque jour des aliments qui en sont riches. Il est présent dans des produits animaux ou végétaux, comme :

  • des légumes : légumes secs (lentilles, haricots, pois cassés, pois chiche, soja), choux, épinards, courges, haricots verts, tomates, carottes, pommes de terre (surtout lorsqu'elles sont cuites avec leur peau!), patates douces, champignons... ;
  • des fruits : bananes, agrumes, pastèque, melon, avocat, rhubarbe, fruits à coque, abricot... ;
  • des céréales : blé, seigle, riz... ;
  • la viande et le poisson ;
  • le lait...

Gare à l'excès de sel ! Il ne doit pas être apporté en excès par rapport au potassium, pour éviter l'apparition de maladies cardiovasculaires.

Prendre des compléments alimentaires

En cas de carence avérée, et avec l'avis de son médecin, il est possible de prendre du potassium sous forme de compléments alimentaires. Une solution naturelle est de prendre de la spiruline, une algue très riche en potassium.

Ces pros peuvent vous aider