Sommaire

Le feijoa est un arbuste issu des pays chauds, mais vous avez déjà dû l'apercevoir dans des parcs ou dans votre ville, il se fond dans le décor. Il n'est pas facile de les repérer, mais une fois qu'on sait comment les reconnaître alors il ne faut pas hésiter à aller voir à son pied en automne : des fruits s'y trouvent sûrement !

Toutes les infos dans notre article.

Qu'est-ce que le feijoa ?

Originaire d'Amérique du Sud, le feijoa est également appelé goyavier ananas ou goyavier de Montevideo, à cause du goût de ses fruits. C'est un arbuste à croissance lente qui demande peu d'entretien. Attention, même s'il peut être cultivé en France, le feijoa n'aime pas les températures négatives.

Le feijoa sert principalement de plante d'ornement, de coupe-vent et de haie, mais aussi d'arbuste fruitier.

Présentation du fruit du feijoa

Les fruits de feijoa sont des baies, de forme oblongue (la plupart du temps) et de la taille d’un œuf. Ils sont recouverts d’une peau fine à l’épiderme légèrement velue, rugueuse ou lisse, après tout dépend de la variété. À maturité, l’enveloppe pourra tirer sur le jaune-vert et dégagera une odeur agréable.

L'arôme de ce fruit exotique est unique et ressemble à un mélange d'ananas, de goyave et de fraise. Il allie les saveurs acidulées et sucrées, c'est assez particulier : on aime ou on n'aime pas. La texture de la chair est juteuse en son centre (là où une multitude de graines vertes se loge) et granuleuse autour.

Quand et comment consommer le fruit du feijoa ?

Les fruits de feijoa ont malheureusement une durée de conservation assez faible, ce qui a sûrement joué sur le fait qu'il ne soit pas commercialisé ou très peu. Pour savoir quand le moment est venu de les ramasser, il suffit de les laisser tomber tout seul de l'arbre. La récolte se fera sur le sol car, vu de l'extérieur, il n'est pas possible de savoir s'il est mûr ou non.

Il peut tenir une semaine après la cueillette à l'air libre et plus longtemps en chambre froide (ou frigidaire), mais cela ne stoppe pas sa maturation. Lors de l'ouverture du fruit, il faudra vérifier que le centre soit gélatineux avant de le consommer.

Il se mange de différentes manières :

  • Nature : il suffit d'avoir un couteau et une cuillère et de le déguster comme un kiwi. Si vous n'êtes pas muni de couverts, vous pouvez l'ouvrir à l'aide des dents puis le presser pour en sortir la pulpe.
  • En jus de fruit ou, comme en Nouvelle-Zélande, en cidre.
  • En compote.
  • En confiture : d'après les connaisseurs et amateurs, c'est ainsi qu'il se révèle irrésistible.

Enfin, dans la mesure où le feijoa ne se garde pas très longtemps, il est possible de le cuire ou de le congeler, sinon frais et pelé cela sera parfait.

Caractéristiques et propriétés du fruit du feijoa

Ce fruit est très rafraîchissant, il possède des propriétés nutritives : il est riche en iode et en vitamines C et D. Il a une forte concentration en potassium, permettant de réguler la pression sanguine, qui réduirait le cholestérol et préviendrait éventuellement le cancer.

Où trouver des fruits du feijoa, et à quel prix ?

Il est rare de pouvoir trouver ce fruit car il n’est pas forcément apprécié pour son goût particulier. De plus, la culture commerciale fruitière a été testée, mais elle n’a pas connu le même engouement que pour les kiwis. Sans compter que le feijoa est un fruit sensible qui ne se garde pas longtemps même au frais.

Ainsi, malheureusement, les prix sont difficiles à connaître, mais certains particuliers en donnent ou en vendent.

Ces pros peuvent vous aider