Sommaire

Particulièrement intégrées dans les recettes de cuisine et les restaurants asiatiques, les algues sont de plus en plus consommées en France.

Qu’elles soient importées ou cultivées sur la côte atlantique, les algues sont très appréciées pour leur goût et leurs vertus nutritionnelles.

Algues comestibles : que sont-elles ?

Parmi les espèces d’algues comestibles les plus répandues, on peut trouver :

  • le varech, très répandu en France dans les régions normandes et bretonnes, on le trouve à même les plages ;
  • le kombu, également appelé laitue de mer et pouvant faire office d’exhausteur de goût ;
  • le wakame et le nori, notamment utilisés pour réaliser les sushis et makis japonais ;
  • la dulse, une algue rouge au léger goût de noisette.

D'une manière plus générale, les algues comestibles sont le plus souvent incorporées dans :

  • des salades fraîches ;
  • des soupes, la soupe dite « miso » ;
  • des makis faits maison ;
  • des plats à base de poisson et de riz ;
  • des pâtes à crêpes, à pain ou des gâteaux salés comme les cakes.

Quels sont les bienfaits des algues comestibles ?

Particulièrement présentes dans les plats asiatiques, les algues ont des vertus de mieux en mieux connues sur l’organisme et la santé. On compte parmi les principes actifs des algues comestibles :

  • des antioxydants, qui retardent le vieillissement prématuré des cellules de l’organisme ;
  • des vitamines A, B2, B9, C, E et K ;
  • des fibres, qui facilitent la digestion et le transit intestinal ;
  • des phytostérols, particulièrement efficaces pour faire baisser le taux de « mauvais cholestérol » sanguin (LDL) ;
  • de l’iode, impliqué dans le bon fonctionnement de la thyroïde ;
  • des minéraux essentiels comme le manganèse, le cuivre, le magnésium et le fer. Ces derniers sont présents en plus grande concentration dans les algues consommées crues.

En raison de ces nombreux composés, les algues comestibles sont ainsi particulièrement efficaces pour lutter contre le développement :

  • des cellules cancéreuses, plus particulièrement au niveau du côlon et des seins, grâce à la présence d’un sucre appelé le fucoïdane ;
  • des troubles digestifs comme la constipation ;
  • du cholestérol ;
  • du diabète de type 2 ;
  • des maladies et accidents cardio-vasculaires, ainsi que de l’hypertension ;
  • des troubles de la thyroïde (l'Agence de sécurité sanitaire met toutefois en garde contre le risque d'excès d'apports en iode, et déconseille les algues aux personnes présentant un dérèglement de la thyroïde, une maladie cardiaque ou une insuffisance rénale) ;
  • d’éventuelles inflammations des voies digestives, grâce à leurs propriétés anti-inflammatoires.

Il est ainsi recommander de manger des algues ou des plats à base d'algues une à deux fois par semaine.

Algues comestibles : où en acheter et à quel prix ?

Les algues comestibles sont disponibles :

  • dans certaines grandes surfaces, fraîches ou déshydratées ;
  • directement auprès des maraîchers ;
  • dans les boutiques spécialisées dans la vente de produits régionaux ou exotiques ;
  • sur Internet sous leur forme sèche.

Le prix des algues comestibles dépend du type ainsi que de la qualité voulue. Le budget moyen varie entre :

  • 4 à 7 € pour 20 à 50 grammes de salade d’algues comestibles fraîches ;
  • 10 à 15 € pour 100 à 200 grammes de salade d'algues comestibles fraîches et biologiques ;
  • 15 à 20 € pour 100 à 200 grammes d’algues comestibles déshydratées conditionnées sous forme de poudre.