Sommaire

Le sodium est un élément indispensable à l'équilibre de notre organisme. Cependant, il est très présent dans notre alimentation et sa consommation excessive est nocive pour notre santé.

Faisons le point sur le rôle du sodium, les quantités à ne pas dépasser et les solutions pour en réduire la consommation.

Sodium : définition et rôle

Le sodium est un élément minéral présent en quantité importante dans notre organisme. On le trouve dans le sang, ainsi que dans le milieu dans lequel baignent les cellules. Il possède plusieurs fonctions :

  • Il joue un rôle important dans l'équilibre hydrique, influençant la répartition de l'eau au sein de notre corps.
  • Il participe à la régulation de la pression artérielle : une forte concentration de sodium dans le sang entraîne une hypertension, tandis qu'une concentration trop faible se traduit par une hypotension.
  • Il contribue au maintien d'un pH sanguin neutre et constant, participant ainsi à l'équilibre acido-basique de l'organisme.
  • Il assure également la transmission de l'influx nerveux, et la contraction des muscles.
  • Enfin, il permet le passage des nutriments au cœur des cellules.

Principales sources de sodium

Le sodium est en partie apporté par le sel de table que nous ajoutons à nos plats. Ce sel est en fait composé de chlorure de sodium, le sodium étant présent à hauteur de 40 % et le chlorure de 60 %. Mais il ne représente que 10 % environ de nos apports quotidiens.

L'eau contient également du sodium, dont la teneur varie d'une source à l'autre ; certains aliments en présentent aussi naturellement (même les fruits !).

Mais la plus grande partie du sel que nous ingérons provient des aliments transformés. Le sel comme les additifs alimentaires qui contiennent du sodium sont effectivement des exhausteurs de goût dont les industriels n'hésitent pas à faire un large usage.

Parmi les aliments les plus riches en sodium, on trouve les charcuteries, les fromages, le pain et, plus surprenant, les céréales du petit déjeuner ou les viennoiseries. Les plats préparés en sont généralement très riches.

Carences en sodium

Notre alimentation est généralement très riche en sodium, les carences sont ainsi rares.

Mais un déficit en sodium peut toutefois s'observer dans des conditions particulières qui entraînent des pertes excessives (vomissements, diarrhées, transpiration liée à une activité physique très intense, etc.).

Une carence en sodium entraîne des troubles digestifs et un état de déshydratation.

Sodium : les risques d'une surconsommation

Les apports excessifs en sodium peuvent être dommageables pour l'organisme et favoriser le développement :

  • d'une hypertension et de maladies cardiaques ;
  • d'une insuffisance rénale ;
  • d'ostéoporose, car l'excès de sodium entraîne des pertes en calcium ;
  • d'un cancer de l'estomac, ce risque augmentant à partir d'une consommation de 6 g de sel par jour.

Comment limiter ses apports en sodium ?

Il est ainsi capital de limiter ses apports en sel au quotidien. Pour cela, il existe certaines astuces :

  • Privilégiez les plats faits maison qui permettent de contrôler la teneur en sel.
  • Ajoutez des herbes aromatiques et des épices à vos recettes plutôt que du sel pour leur donner du goût.
  • Apprenez à décrypter les étiquettes pour orienter votre choix vers des aliments pauvres en sel. Lorsque la quantité de sodium est indiquée, rappelez-vous que vous devez multiplier ce chiffre par 2,5 pour avoir une approximation de la teneur en sel !

Pour en savoir plus :