Sommaire

D'apparence peu ragoûtante, la nèfle est un fruit qui a été oublié de nos jardins, mais certainement pas à cause de sa saveur !

En effet, sa chair au goût singulier est très sucrée et entre dans la composition de différentes préparations. Récoltée sur le néflier, la nèfle est un fruit d'hiver, à redécouvrir, grâce à notre article.

Description de la nèfle : fruit du néflier

La nèfle pousse sur le néflier commun, Mespilus germanica, de la famille des rosacées. Il ne faut pas la confondre avec la nèfle du Japon, un fruit jaune orangé à noyau qui pousse sur un arbre à feuilles persistantes dans les régions chaudes.

Le néflier commun est un arbre à feuilles caduques adapté aux climats rudes, mesurant 4 à 6 m de haut :

  • La floraison d'avril laisse place aux fruits à partir du mois de mai.
  • La nèfle a une forme de toupie avec une extrémité pointue, surmontée de cinq dents qui sont en fait des restes de fleur (calice).
  • Sa peau est fine et légèrement rugueuse, de couleur brune.
  • Elle renferme une chair dans laquelle se logent cinq gros pépins non comestibles.

Quand et comment récolter les nèfles ?

La nèfle est un fruit d'hiver, elle se récolte d'octobre à novembre au moment des premières gelées :

  • Le fruit passe alors d'une couleur cuivrée à une couleur brun foncé.
  • On dit que la nèfle se récolte après blettissement, c'est-à-dire lorsqu'elle est à la limite du pourrissement, très mûre et très molle.
  • C'est également le cas de la figue et du coing par exemple. Le fruit n'évolue plus après la récolte s'il est ramassé trop tôt, soyez donc patient.

Récoltez-les nèfles délicatement car leur peau est fine et le blettissement les rend très molles et très fragiles. Déposez-les délicatement dans un panier.

Le néflier pousse presque partout, à condition d'avoir un peu de soleil :

  • Il est très rustique, et supporte ainsi des températures descendant jusqu'à -20°C. Il préfère les sols bien drainés et riches.
  • Sa plantation se fait principalement en automne afin de lui permettre de s'enraciner avant de démarrer une nouvelle saison.
  • Il n'est pas nécessaire de le tailler, si ce n'est pour lui donner une forme particulière.

Conservation et dégustation du fruit du néflier

Une fois récoltées, les nèfles doivent être entreposées dans un local frais, à l'abri de la gelée. Le gel accélèrerait leur flétrissement et donc diminuerait leur temps de conservation :

  • Ne vous laissez pas repousser par l'apparence peu appétissante de la nèfle, il serait dommage de passer à côté de son goût sucré et original, vineux lorsqu'elle est blette.
  • Pour la consommer fraîche, on la prend par la base à deux mains entre le pouce et l'index.
  • En exerçant une légère pression sur le fruit, il éclate et sa chair sort par la pointe.

Les nèfles entrent également dans la recette de plusieurs préparations culinaires. Elles servent à confectionner des confitures, compotes, tartes et liqueurs. Leur chair a des propriétés astringentes et diurétiques.

Pour aller plus loin :

Ces pros peuvent vous aider