Sommaire

Appartenant à la même famille que les prunes, les quetsches se reconnaissent à leur peau bleu-violet ainsi que leur chair jaune pâle. Principalement cultivées dans l’Est de la France ainsi qu’en Allemagne et en Belgique, les quetsches peuvent être consommées fraiches ou entrer dans la composition de nombreux plats sucrés et salés. Le point maintenant.

Quetsche : propriétés nutritives

Tout comme les prunes et les pruneaux, les quetsches renferment une grande quantité de nutriments essentiels. On compte parmi eux :

  • des antioxydants qui aident l’organisme à lutter contre le vieillissement prématuré de ses cellules ;
  • les vitamines A, B, C et E qui ont un effet à la fois sur les organes vitaux ainsi que la peau ;
  • des fibres contenant du sorbitol qui agissent au niveau de la digestion par un effet diurétique et laxatif ;
  • des minéraux et oligo-éléments tels que le fer, le potassium ou encore le magnésium.

Bienfaits des quetsches sur la santé

En raison de leurs nombreux principes actifs, les quetsches sont particulièrement recommandées en cas :

  • de troubles digestifs tels que la constipation ou une digestion anormalement lente ;
  • d’une déshydratation de la couche supérieure de l’épiderme ;
  • d’un régime alimentaire strict ou riche en fibres.

Les quetsches participent également au bon maintien de la densité osseuse.

De plus, les prunes, pruneaux et quetsches sont des fruits qui participent à la prévention de certaines maladies comme :

  • des cancers des organes digestifs, notamment de l’intestin et du côlon ;
  • les maladies cardiovasculaires et d'accidents vasculaires cérébraux ;
  • les états d'anxiété ou de stress en raison de la forte concentration de polyphénols dans les quetsches qui agissent en tant qu'agents antioxydants et antianxyolitiques.

Quand et comment consommer des quetsches ?

La récolte des quetsches a lieu au cours des mois de septembre à octobre. Il est alors possible de se procurer des quetsches fraiches ou en conserve :

  • dans les marchés hebdomadaires ;
  • dans les supermarchés ;
  • auprès de producteurs locaux.

Les quetsches sont des fruits fragiles, il est recommandé de les consommer rapidement après achat et de les conserver à température ambiante ou au réfrigérateur

La chair juteuse des quetsches leur donne un goût sucré voire acidulé et elles peuvent être consommées sous forme de :

  • de confitures et compotes ;
  • de tartes sucrées, crumbles, flans gâteaux et clafoutis ;
  • de pâtisseries comme les cupcakes ou les muffins ;
  • d’eau de vie ou de liqueurs ;
  • d’accompagnement de viande comme le chapon ou dans une farce pour donner un goût sucré à un plat salé.

Pour en savoir plus :

Ces pros peuvent vous aider