Sommaire

La fleur de thym est issue des nombreuses plantes du genre Thymus, qui fait partie de la famille des Lamiacées.

On peut comprendre l'expression « fleur de thym » de deux manières différentes selon qu'on la prenne au sens botanique ou au sens culinaire. Explications.

Fleur de thym : qu'est-ce que c'est ?

La fleur de thym correspond bien sûr à la floraison des plantes du genre Thymus, mais elle prend aussi un autre sens en cuisine :

  • En effet, au sens culinaire, ce que l'on appelle la fleur de thym n'est autre que les feuilles du thym, sèches et débarrassées des tiges.
  • Les fleurs de thym sont comestibles aux deux sens du terme. La fleur de thym au sens botanique ne se trouve que très rarement dans le commerce car elle est bien moins utilisée en cuisine, son goût est moins prononcé et légèrement différent de celui des feuilles.

De nombreuses espèces de thym, sauvages ou cultivées, se consomment dans l'alimentation générale. Parmi ces espèces :

  • Le thym sauvage, ou thym serpolet (thymus serpyllum) qui possède des fleurs d'un rose tirant sur le violet.
  • Le thym d'hiver (Thymus vulgaris) est un peu plus amer. C'est un thym cultivé aux fleurs roses ou blanches.
  • Le thym citron (Thymus citriodorus), sauvage ou cultivé, aux fleurs mauves ou blanches.

Utilisations de la fleur de thym

On différencie par la suite la fleur de thym au sens culinaire de celle au sens botanique en désignant la première par « les feuilles » et la seconde par « les fleurs ». Toutes deux permettent d'aromatiser de nombreuses préparations telles que les liqueurs, confitures, infusions, plats à base de tomate...

Les fleurs permettent également la réalisation de miel car les abeilles en raffolent. Les feuilles se consomment sèches alors que les fleurs peuvent être dégustés fraîches ou sèches.

L'arôme du thym est très volatile et s'ajoute au plat au dernier moment pour conserver un maximum sa saveur.

Quand et comment récolter les fleurs de thym ?

Les fleurs et les feuilles se récoltent à des stades différents :

  • Les fleurs : on récolte le thym à la fin du printemps, lorsque les fleurs sont fraîchementécloses. Les fleurs de thym arborent des couleurs différentes selon les espèces.
  • Les feuilles : on les récolte au printemps juste avant la floraison. C'est à ce moment là qu'elles ont le plus de saveur.

Pour la récolte, on utilise un petit sécateur, et on coupe les extrémités vertes de la plante. Ne cherchez pas à faire des tiges trop longues car le thym repousse mal à partir des parties les plus anciennes.

Si le thym est destiné à être séché, on évitera de le récolter pendant la rosée ou de le ramasser sale. En effet l'humidité risque d'altérer le plant lors d'un séchage trop long.

Fleur de thym : comment la conserver ?

La meilleure façon de conserver le thym est sous une forme sèche. On le fait sécher par bouquets en nouant les tiges à la base et en les laissant sécher la tête en bas.

Pour obtenir les feuilles séparées des branches, on place quelques brins dans un torchon et on écrase. On retire alors les branches qui se sont détachées des feuilles.

La fleur de thym, aux deux sens du terme, peut alors être conservée dans un bocal en verre fermé.

Pour aller plus loin :