Sommaire

Le coing est un fruit issu d’un arbre appelé cognassier. Déjà consommé sous l’Antiquité grecque, le coing peut entrer dans la préparation de nombreux desserts. Les coings poussent plus facilement dans les pays dotés d’un climat chaud mais peuvent également être cultivés en France. Fruit de l’hiver par excellence, on fait le point sur le coing dans ce zoom.

Coings : Bienfaits sur l’organisme

Principes actifs contenus dans le coing

Le coing s’avère être excellent pour la santé. On compte parmi les nombreux principes actifs qu’il renferme :

  • des antioxydants qui protègent les cellules du corps du vieillissement prématuré ;
  • de la vitamine C, indispensable en cas de légère fatigue au cours de l’hiver ;
  • des oligo-éléments et minéraux tels que du potassium, du phosphore et du calcium ;
  • des fibres alimentaires qui participent au bon fonctionnement des différentes de la digestion ;
  • de la pectine, une autre fibre aidant à réguler la glycémie sanguine et aidant l'appareil digestif à éliminer les toxines ;
  • des tanins qui permettent de purifier les intestins tout en favorisant la baisse du taux de cholestérol dans le sang.

Action du coing sur la santé

Riche de ces nombreux bienfaits, le coing peut être consommé afin de lutter contre :

  • l’apparition prématurée de cancers des organes digestifs comme le cancer du côlon ou des intestins ;
  • les maladies comme le diabète ou un trop fort taux de mauvais cholestérol ;
  • en cas de diarrhées que les pectines du coing aident à combattre ;
  • le sentiment de faim dans le cadre d’un régime alimentaire stricte afin de perdre du poids car le coing est extrêmement rassasiant ;
  • la fatigue et les rhumes propres à la saison hivernale grâce à sa forte teneur en vitamine C.

Consommation des coings

La saison des coings se situe au cours des mois d’octobre et de novembre. Il est alors possible d’acheter des coings :

  • en grande surface ;
  • sur les marchés.

Même mûr, le coing demeure un fruit extrêmement dur qui peut être conservé plusieurs semaines dans une pièce fraîche et aérée. Les coings dégagent une forte odeur sucrée qui peut être absorbée par d'autres fruits se trouvent à proximité des coings.

Une fois pelé, il est possible de faire entrer le coing dans les préparations suivantes :

  • les confitures ;
  • les compotes ;
  • les gelées de fruits ;
  • les pâtes de fruits ;
  • les jus de fruits, milkshakes et smoothies réalisés à l’aide d’un blender ou d’une centrifugeuse ;
  • les gâteaux tels que des cakes ou des crumbles ;
  • les glaces et les sorbets ;
  • les plats mijotés comme les tajines et couscous ;
  • les viandes comme le chevreuil, le sanglier ou le canard.

Pour en savoir plus :

Ces pros peuvent vous aider