Sommaire

Le sélénium est un élément naturel présent dans notre environnement et indispensable à notre équilibre. Une alimentation variée apporte dans la plupart des cas de quoi couvrir nos besoins quotidiens. Face aux risques pour la santé en cas de surdosage, il est souvent inutile de se ruer sur les multiples compléments alimentaires disponibles sur le marché !

Le point sur le sélénium dans notre article.

 

 

Rôle du sélénium

Le sélénium est un oligo-élément, c'est-à-dire un élément chimique nécessaire au bon fonctionnement de notre organisme, mais en très faible quantité.

Il joue un rôle important à plusieurs niveaux :

  • Il aide à lutter contre le stress oxydatif : il assure le fonctionnement de la glutathion peroxydase, enzyme qui permet de lutter contre les méfaits des radicaux libres.
  • Il contribue au bon fonctionnement du système immunitaire.
  • Il est indispensable à la fabrication des hormones thyroïdiennes.
  • Pour la fertilité masculine, il assure une bonne mobilité des spermatozoïdes.

Sources de sélénium

Le sélénium est présent dans différents types d'aliments : les céréales, la viande, le poisson, les œufs, les produits laitiers, etc. Les aliments qui contiennent les plus fortes teneurs sont les abats (foie, rognons), la viande, les fruits de mer et les poissons.

Du côté des végétaux, les noix du brésil en sont très riches : une seule d'entre elles peut couvrir les besoins journaliers ! Mais les poivrons, haricots blanc, l'ail, les lentilles en contiennent également.

La quantité de sélénium présente dans les aliments dépend des teneurs en cet élément dans le milieu naturel où se sont développés les plantes ou animaux.

D'autre part, l'eau (minérale ou du robinet) fournit du sélénium. L'Anses a même mis en évidence le dépassement du seuil autorisé, fixé à 10 μg/l, dans certaines eaux destinées à la consommation humaine.

Apports nutritionnels conseillés en sélénium

Les apports nutritionnels conseillés en sélénium, fixés par les autorités de santé, dépendent de l'âge et du poids corporel. Ils sont par exemple de :

  • 20 μg/jour pour les enfants de 1 à 3 ans ;
  • 45 μg/jour pour les enfants de 10 à 12 ans ;
  • 50 μg/jour chez les femmes adultes et de 60 μg/jour chez les hommes adultes ;
  • 80 μg/jour pour les seniors après 75 ans.

Sélénium : attention à la surdose !

Si nous avons besoin de sélenium, des apports excessifs sont délétères pour la santé. Les conséquences d'une exposition à un taux trop important de cet oligo-élément sont multiples :

  • goût métallique dans la bouche,
  • cheveux et ongles cassants,
  • dépigmentation des cheveux,
  • lésions apparaissant sur la peau,
  • atteinte du système nerveux,
  • retard de croissance chez les enfants.

Un risque accru de cancer de la prostate chez l'homme semble associé à la prise de compléments alimentaires enrichis en sélénium.

Nos contenus vous informent sur les compléments alimentaires :