Sommaire

La cerise est un fruit délicieux, qui évoque le début de l'été, et qui comporte d'importants bienfaits pour l'organisme.

Le point maintenant.

Qualités nutritives de la cerise

Prunus avium ou Prunus cerasus, de la famille des Rosaceae, est le fruit du cerisier. La cerise est une drupe, comme l'olive ou encore l'abricot, c'est-à-dire un fruit charnu à noyau.

La culture du cerisier est relativement aisée et ce jusqu'à mille mètres d'altitude. Cet arbre fruitier se plaît sur les sols ordinaires dès lors qu'ils sont pauvres en argile. Il fleurit au printemps et la récolte des cerises a lieu au début de l'été.

Une cerise d'environ 8 g présente les qualités nutritives suivantes :

  • fibres alimentaires : 0,17 g ;
  • protéines : 0,09 g ;
  • lipides : 0,02 g ;
  • glucides : 1,3 g ;
  • calories : 5.

Comme bien d'autres fruits, la cerise est particulièrement riche en vitamines.

Toutefois, les cerises sont les fruits non bio les plus contaminés en résidus de pesticides avec 89 % des échantillons étudiés concernés (source : ONG Générations futures dans son nouveau rapport du 6 juin 2019).

Propriétés de la cerise

La cerise est également riche en principes actifs tels que :

  • Le sorbitol qui, en stimulant la digestion, il peut avoir un effet légèrement laxatif. Il aide à améliorer le transit intestinal.
  • Les sels de potassium, qui agissent comme de véritables dépuratifs car ils favorisent l'élimination des déchets et de l'eau. En effet, ils améliorent le fonctionnement de certains organes émonctoires comme le foie ou les reins.
  • Les flavonoïdes, principalement des anthocyanes, réputés pour leur pouvoir antioxydant : ils aident l'organisme à lutter contre le stress oxydatif, c'est-à-dire contre les radicaux libres. Ainsi, les anthocyanes protègent :
    • les cellules,
    • les artères,
    • les tissus conjonctifs,
    • les tissus articulaires.
  • Les composés phénoliques, dont la plupart sont des acides hydroxycinnamiques : ils ont un effet reconnu sur les cellules cancéreuses.

La cerise est votre alliée puisqu'elle aide aussi à l'élimination des toxines contenues dans le sang. Elle est aussi réputée pour soulager les peaux sèches ou irritées.

Bienfaits de la cerise en phytothérapie

Pulpe et pédoncule de la cerise sont largement employés en phytothérapie sous différentes formes, à savoir en : infusion, ampoule, gélule, décoction.

Il n'existe aucune interaction entre la cerise et les plantes médicinales utilisées en phytothérapie. Tout comme il n'existe pas de contre-indication pour les consommateurs adultes.

En revanche, les queues de cerise ne doivent en aucun cas être consommées sous quelque forme que ce soit par les enfants. N'hésitez pas à consulter un médecin ou à demander conseil à un pharmacien en cas de doute.

Bienfaits de la cerise : un fruit au cœur de la recherche

Savez-vous que la cerise fait actuellement l'objet de travaux de recherche scientifique ? Elle pourrait bien avoir un effet bénéfique sur :

  • le cancer du côlon ;
  • l'excès de LDL (mauvais cholestérol) ;
  • les maladies cardiovasculaires ;
  • les insomnies.

Pour en savoir plus :

  • L'avocat est un des seuls fruits qu'il est possible de tartiner à l'état naturel. Source de nombreux atouts pour votre organisme, il est de plus savoureux.
  • Le nashi est une petite poire japonaise. On le considère comme un super fruit, c'est-à-dire un fruit aux qualités nutritionnelles exceptionnelles. Vous pourriez donc vous laisser séduire par ce produit exotique.
  • Pour constituer votre verger, le choix d'un arbre fruitier se fait en fonction du climat, de la superficie du terrain sachant que les formes et leurs tailles sont extrêmement variées.

Ces pros peuvent vous aider