Sommaire

Le chou rouge appartient à la famille des Crucifères, au même titre que le chou-fleur. Cultivé depuis l’Antiquité, il est aujourd’hui présent partout en Europe (4 464 000 tonnes produites chaque année). La France se classe 7e, pendant que la Pologne, l’Allemagne et la Roumanie constituent le trio de tête . La France est le 7e producteur européen (avec 130 000 tonnes par an) et la Pologne, l’Allemagne et la Roumanie constituent le trio de tête.

Ses feuilles sont le plus souvent consommées crues, mais peuvent également être blanchies. Riche en nutriments essentiels, le chou rouge participe à la protection de l’organisme face aux agressions extérieures. Le point sur les vertus du chou rouge.

Qualités nutritionnelles du chou rouge

Le premier avantage du chou est son faible apport énergétique. Ainsi, 100 grammes de chou rouge ne représentent que 25 kcal. Sa consommation est donc encouragée en cas :

  • De régime alimentaire car il ne contient aucun lipides ni sucres.
  • De maladies nécessitant une grande consommation de fruits et légumes.

De plus, le chou rouge particulièrement riche en :

  • Antioxydants qui combattent les radicaux libres responsables du vieillissement prématuré des cellules de l’organisme.
  • Minéraux comme le potassium, le magnésium ou encore le calcium.
  • Vitamines A, K et C.
  • Fer et fibres.
  • Omégas 3 et 6.

Propriétés médicinales du chou rouge

Des études ont prouvé que le chou rouge peut être consommé afin de combattre :

  • Certains traumatismes légers sur l’épiderme.
  • Le vieillissement ainsi que l’oxydation des cellules via ses nombreux antioxydants.
  • Les personnes souffrant de carence en minéraux.
  • Les cas de diabètes et de cholestérol grâce à sa faible teneur en lipides et en sucres qui limitent les pics d'insuline dans le sang.
  • Certains cancers comme celui du poumon ou des voies digestives.
  • Le déséquilibre acide / base de l’organisme et pour rétablir un organisme trop acide.
  • Les problèmes de digestion et intestinaux en raison de la présence de fibres.
  • D’éventuels ulcères gastriques.
  • Les risques d’anémie, notamment chez les femmes enceintes.

Enfin, si le chou rouge est intégré dans une alimentation équilibrée, il participe à la prévention des maladies cardiovasculaires.

Toutefois, pour bénéficier pleinement de ses bienfaits il est recommandé d'acheter du chou rouge bio par 20 % de ceux qui ne sont pas issus de l'agriculture biologique contiennent des résidus de pesticides.

Quand et comment consommer le chou rouge ?

Il est recommandé de manger du chou rouge, de préférence cru, deux fois par semaine et à volonté. Il est possible de cultiver soi-même du chou rouge en :

  • semant durant les mois d’avril à juin ;
  • repiquant 6 semaines après le semis ;
  • récoltant d’octobre à mars.

Le chou rouge est le plus souvent intégré dans les salades mais il est également possible d’effectuer une cure de chou rouge pour une durée de :

  • 10 à 20 jours.
  • Et à raison de 300 à 400 grammes par jour.

Pour approfondir :

Ces pros peuvent vous aider