Sommaire

Le safran est une épice consommée et reconnue pour ses nombreux bienfaits depuis la haute Antiquité. Utilisé comme remède à de nombreux maux, il agit à la fois lorsqu’il est cuisiné ou consommé en tant que complément alimentaire pour ses nombreuses qualités médicinales.

Faisons le point sur ses atouts.

Qualités nutritionnelles du safran

Parmi les nombreux principes actifs contenus dans le safran on compte :

  • la vitamine B2 ;
  • des caroténoïdes : vitamine A, safranal et crocétines ;
  • des antioxydants qui luttent contre les radicaux libres, responsables du vieillissement prématuré des cellules de l’organisme.

De plus, dans le cadre de sa consommation, le safran possède :

  • une densité calorique faible ;
  • un indice glycémique faible.

Il agit en tant que :

  • stimulant digestif, lorsqu’il est dilué dans de l’eau à raison de 0,5 à 1 g par litre ;
  • détoxifiant du foie ;
  • régulateur de l’appétit et des envies de sucre ;
  • agent pouvant favoriser la perte de poids dans le cadre d’un régime comprenant une alimentation équilibrée et une pratique physique sportive.

Enfin, il peut être utilisé simplement en condiment, afin de relever les plats sucrés comme salés.

Propriétés médicinales du safran

Utilisé dans de très nombreuses pratiques médicales traditionnelles, le safran intéresse de nombreux domaines médicaux. On lui reconnaît des effets bénéfiques sur :

  • la dépression et le stress grâce à ses actifs sédatifs qui agissent directement et relaxent le mental des personnes souffrantes (des études tendraient à prouver que, à posologie égale, le safran est aussi efficace que la Ritaline, un psychostimulant utilisé contre les troubles du déficit de l'attention, mais sans aucun effet secondaire) ;
  • les règles douloureuses (il peut alors être ingéré sous forme de thé ou dilué dans du lait) ;
  • les douleurs situées au niveau des gencives, notamment chez les jeunes enfants dont les dents sont en train de pousser ;
  • le ralentissement du rythme cardiaque et la diminution de la pression artérielle ;
  • les crampes et les hématomes ;
  • les plaies superficielles qu’il désinfecte grâce à son action antiseptique ;
  • les crises d’asthme, qu’il peut apaiser ;
  • différentes formes de cancer et de dégénérescences, grâce à ses antioxydants.

Où se procurer du safran et à quel prix ?

Avant tout achat, il est recommandé de prêter attention à différents critères. Il est conseillé :

  • de sentir et de regarder le safran, qui doit être d’un rouge vif et de préférence sous forme de filaments et non d’une fine poudre ;
  • de s’assurer qu’il ne contient pas d’autres substances, telles que des pollens ;
  • de ne pas acheter un safran dont la boîte, en verre ou en plastique, contient de la buée.

On peut acheter du safran :

  • en grandes surfaces ;
  • chez certains épiciers ;
  • dans les magasins biologiques ;
  • sur Internet.

Le safran fait partie des épices les plus chères au monde, et son prix est donc relativement élevé. Le prix moyen varie de :

  • 10 à 20 € pour 0,5 g de safran ;
  • 30 € pour une boîte contenant 30 gélules de safran, à prendre en cure d'un mois à raison d'une à deux gélules par jour ;
  • plus de 35 € pour un kilo de safran ;
  • 80 à 100 € pour des coffrets comprenant du safran et des produits du terroir assaisonnés au safran.

Pour en savoir plus :