Sommaire

Dans le cadre d’une hygiène de vie saine et équilibrée, il est recommandé de consommer régulièrement des fruits et légumes à tous les repas de la journée. Remplis de vitamines et de principes actifs bénéfiques pour notre santé, les fruits et légumes présentent l’avantage d’être tellement variés qu’ils peuvent s’adapter à tous les goûts et toutes les envies.

De plus, certains, comme c’est le cas du chou-fleur, peuvent prévenir l’apparition de certains maux et maladies, parfois graves. On fait le point sur les vertus anti-cancer du chou-fleur.

Chou-fleurs et leurs vertus en prévention du cancer

Le chou-fleur renferme de nombreux principes actifs dont les études ont prouvé une certaine efficacité en tant que protecteurs de l’apparition d’un cancer. Ces ingrédients sont les suivants :

  • Les vitamines B5, B6, B9, C et K.
  • Les minéraux que sont le calcium, le manganèse et le potassium.
  • Des enzymes pouvant venir en aide au foie pour repérer et détruire des aliments toxiques.
  • Des antioxydants comme le bêtacarotène qui retarde le vieillissement prématuré des cellules de l’organisme ainsi que l’oxydation de ce dernier.
  • Du sulforaphane, un composé organique qui est capable de stimuler les gènes de l'ADN responsables de la fabrication des enzymes de phase 2 qui protègent l'ADN et évitent ses mutations (et donc à terme certains cancers).

Le chou-fleur appartenant à la famille des crucifères, d’autres légumes possèdent également ses propriétés. Il s’agit du brocoli, du chou de Bruxelles et du chou.

Ensemble, ces légumes de la même famille permettraient de prévenir l’apparition de certains types de cancer. On compte parmi eux les cancers :

  • du poumon ;
  • de l’estomac, du foie et du colon ;
  • des reins ;
  • des seins ;
  • des ovaires et de la prostate.

Notons que de tous les choux, ce sont les graines germées de brocoli, quand elles ont trois jours, qui possèdent le taux de sulforaphane le plus élevé (de 20 à 50 fois plus que le brocoli adulte).

Autres bienfaits du chou-fleur sur la santé

Loin d’être seulement un allié face à différents types de cancer, le chou-fleur peut également aider à diminuer :

  • Les pics de glucose sanguins, en faisant ainsi un légume privilégié dans l’alimentation de personnes souffrant de diabètes.
  • Les risques de maladies cardiovasculaires et les accidents cardiovasculaires cérébraux.
  • La dégénérescence cognitive, notamment chez les personnes âgées.
  • Les inflammations chroniques grâce à la présence de composés anti-inflammatoires dans les chou-fleurs.
  • Les digestions difficiles grâce à sa forte teneur en fibres.

Toutefois, pour profiter au mieux des bienfaits des choux-fleurs, il est préférable de les acheter bio car 8,3 % de ceux qui ne sont pas issus de l'agriculture biologique contiennent des résidus de pesticides (1,4 % dépassent les limites maximales en résidus, autorisées au niveau européen).

Comment consommer le chou-fleur ?

Le chou-fleur peut s’utiliser et être consommé à travers de multiples préparations. Une fois nettoyé, il peut être mangé :

  • Cru, en bouquets ou dans des salades.
  • Cuit à la vapeur afin de garder toutes ses qualités nutritives et donc ses propriétés anti-cancer.
  • Sauté à la poêle à feu doux.
  • Sous forme de jus de chou-fleur.

Pour aller plus loin :

Ces pros peuvent vous aider