Sommaire

La digestion consiste à transformer les aliments en nutriments assimilables pour l’organisme. De nombreux facteurs peuvent être à l’origine d’une digestion difficile, mais des traitements existent pour y remédier.

La ciboule apporte un coup de pouce pour aider au bon fonctionnement du système digestif. On vous en dit plus sur les vertus de cette plante.

Quelles sont les caractéristiques de la ciboule ?

Également appelée "cive", "oignon vert" ou "ail fistuleux", la ciboule appartient à la famille des alliacées.

Voici ses principales caractéristiques :

  • elle forme des touffes de 40 cm de haut ;
  • elle est cultivée pour ses feuilles aromatiques ayant un goût plus doux que celui de l’oignon et de l’échalote ;
  • sa saveur se situe entre celle de l’oignon et celle de la ciboulette ;
  • son parfum évoque celui de l’oignon, mais en beaucoup plus fin, plus délicat, avec une légère note d’ail ;
  • elle est un ingrédient important de nombreuses cuisine d’Extrême-Orient (Corée, Chine, Asie du Sud-Est, Japon), mais on l’utilise aussi en Russie ou en Jamaïque ;
  • elle s’utilise en entier, le plus souvent (feuilles et bulbe) hachée ou émincée, et se mange crue ou cuite ;
  • les pétales de ses fleurs agrémentent les salades.

Ciboule : un effet protecteur contre certains cancers du système digestif

Comme tous les alliacées, la ciboule est riche en sels minéraux, en vitamine du groupe B, en antioxydants (vitamine C, flavanoïdes, bêta-carotène, …).

Elle a de nombreuses vertus thérapeutiques :

  • les antioxydants contribuent à neutraliser les radicaux libres (des sous-produits des réactions d’oxydation de l’organisme qui se lient à d’autres molécules et les détériorent) ;
  • de nombreuses études ont démontré qu’un apport substantiel en antioxydants fournis par les fruits et légumes, en particulier les alliacées, pourrait réduire le risque de maladies cardiovasculaires et de certains types de cancers.

Ses composés sulfurés, qui lui confèrent sa saveur caractéristique, auraient une action protectrice contre certains cancers, principalement ceux du système digestif (estomac, œsophage, intestin). En effet :

  • les alliacées empêcheraient la croissance des cellules cancéreuses ;
  • ces plantes protégeraient les cellules contre les dommages causés par les substances cancérigènes.

Pour aller plus loin :