Sommaire

 

Le raifort est la racine d'une jolie fleur blanche. C'est là que se cache son goût piquant.

Le mot provient du latin "rais" : radis et du mot "fort" : racine forte. Zoom sur le raifort et ses bienfaits.

Raifort : c'est quoi ?

Le raifort est la racine qui se consomme, pas la plante ornée de grandes feuilles et de petites grappes de fleurs blanches ou jaunes :

  • La racine de raifort ressemble à un gros panais biscornu, à la peau brune et rugueuse.
  • Elle mesure jusqu'à 50 cm de long, et 2 à 7 cm de diamètre.
  • Une fois pelée, la racine de raifort présente une belle couleur blanc-crème.

Le raifort présente les avantages suivants :

  • Plus riche en vitamine C que l'orange, le raifort a longtemps été consommé par les marins pour prévenir le scorbut.
  • Il est dépuratif, antiseptique, antispasmodique, diurétique et stimulant.

Préparation du raifort

Il faut d'abord éplucher la racine, puis la débarrasser des parties verdâtres amères et du centre dur et ligneux. Ensuite, en général on la râpe :

  • Attention, râper le raifort fait encore plus pleurer que le plus piquant des oignons.
  • Enfin, pour éviter qu'elle ne s'oxyde, il faut l'arroser aussitôt de jus de citron ou de vinaigre.

Le raifort peut se consommer râpé ou mariné. Ses feuilles se mangent crues en salade, ou cuites comme des épinards :

  • Le raifort est plutôt consommé comme condiment, incorporé à des sauces, des vinaigrettes ou du beurre. Il peut remplacer la moutarde.
  • Il accompagne la charcuterie, les pots-au-feu, la choucroute.
  • On en ajoute parfois sur du poisson, comme un dos de cabillaud. On peut le saupoudrer de sésame avant de passer sous le gril.

D'où vient le raifort et où s'en procurer ?

Le raifort fait partie la famille des brassicacées et crucifères comme le chou, le radis et le navet :

  • Le raifort vient d'Europe orientale. Il est mentionné dans l'Exode de l'Ancien Testament, comme faisant partie des herbes amères de la Pâque juive.
  • De nos jours, il est cultivé dans toute l'Europe et aux États-Unis. Il est récolté de septembre à décembre.

Il n'est pas facile de trouver de la racine de raifort fraîche, sauf chez certains primeurs :

  • Si vous la choisissez fraîche, veillez à ce qu'elle soit ferme et dense, lourde, sans taches brunes, parties molles ou moisissures.
  • Le raifort s'achète souvent râpé et conservé dans du vinaigre, en bocal. Il est alors sous forme de pâte blanchâtre, et se trouve au rayon condiments.

Raifort et wasabi

Le wasabi est une sorte de "raifort japonais". Mais il ne s'agit pas de la même racine.

Le wasabi est plus à la mode que le raifort, mais il faut savoir que la majorité des poudres et pâtes de wasabi toutes prêtes sont à base de raifort, la production de racine de wasabi étant insuffisante pour couvrir la demande mondiale.

Pour en savoir plus :