Sommaire

Pour conserver la meilleure santé possible, il est fondamental d'adopter dès le plus jeune âge une alimentation variée, équilibrée, essentiellement constituée de produits frais et de saison.

Manger sain permet de fournir à l'organisme les nutriments dont il a besoin pour bien fonctionner, et parmi eux, les fameux oméga 3, dont fait partie le DHA. Voyons cela de plus près.

 

Nature et rôle des Oméga-3

Typologie des oméga-3

L'organisme humain a besoin pour son fonctionnement d'un apport suffisant en oméga-3. Ceux-ci sont au nombre de 3, à savoir :

  • AAL (acide alpha linolénique) ou ALA : acide gras essentiel précurseur de la famille des oméga-3, non synthétisé par l'organisme. C'est donc par l'alimentation que l'on couvre les besoins en ALA.
  • Deux acides gras polyinsaturés (AGPI), soit :
    • ADH (acide docosahexaénoique) ou DHA qui est essentiellement présent dans les produits de la mer, dont les poissons gras. Il est indispensable pour protéger les artères et le cœur, et précieux pour ses effets anti-inflammatoires et antiallergiques.
    • AEP (acide éicosapentaénoïque) ou EPA, que l'on trouve principalement dans les poissons gras, et dont nous verrons ci-après le rôle prédominent pour la santé physique et mentale.

Alimentation et oméga-3

Il importe de bien choisir ses produits alimentaires pour protéger son organisme et avoir une source suffisante en acides gras essentiels.

On conseille généralement de consommer suffisamment d'oméga-3 (et donc de DHA) d'origine végétale marine issue de la culture écologique, comme les trois micro-algues suivantes, aux qualités exceptionnelles : la chlorelle, la spiruline ou la schyzochitrium ou encore l’huile de krill (petites crevettes qui contiennent en plus des xanthines qui profitent à l’assimilation de DHA).

Vertus du DHA à la loupe

Les vertus du DHA sont nombreuses et fondamentales pour l'organisme. Ainsi, l'ADH est en passe de rejoindre la liste des fameux « super aliments » dont on parle tellement actuellement.

Ses vertus sont les suivantes :

  • Il joue un rôle important dans la transmission de l'influx nerveux.
  • Il est indispensable à la rétine, dont il permet le développement.
  • Il protège contre les maladies neurodégénératives.
  • Il est lié à une baisse de 10 % de la mortalité cardiaque, indépendamment de l'âge, du sexe ou de l'origine ethnique. Cette diminution reste vraie même chez les personnes diabétiques ou chez celles qui consomment ou non des traitements anticholestérol.
  • Il intervient directement dans la formation des spermatozoïdes, dont il favorise la motilité, c'est-à-dire leur capacité à se déplacer de façon spontanée.
  • Il active la microcirculation et permet aux sportifs une meilleure récupération.
  • Il réduit le taux de triglycérides dans le sang.
  • Il est indispensable pour la croissance de l'enfant.
  • Il est absolument fondamental pour le développement du cerveau. Il permet aussi de ralentir le déclin cognitif de plus en plus important après 45 ans.

Il est donc très important d'avoir un apport suffisant en oméga-3, ne serait-ce que pour leur rôle préventif. Les femmes enceintes et allaitantes doivent y veiller tout particulièrement.

Pour en savoir plus :

Ces pros peuvent vous aider