Vertus de l’huile de cameline

Sommaire

Dans la famille des huiles alimentaires précieuses pour la santé, je demande : l'huile de cameline... Mais, la connaissez-vous ?

Douée de vertus très puissantes aussi bien pour l'alimentation, que pour la cosmétique et la diététique, quelle est donc cette huile aux mille et une promesses ? On part ensemble à sa découverte !

Origine de l'huile de caméline

La cameline, également appelée "petit lin" ou "sésame d'Allemagne", est une plante herbacée annuelle de la famille des crucifères, originaire d'Europe du nord et d'Asie centrale.

On se servait autrefois de sa paille pour couvrir le toit des maisons ou pour chauffer les fours à pain. Son huile servait en savonnerie à la place de l’huile de lin.

L'intérêt porté de nouveau à la cameline provient d'études en nutrition réalisées chez l'homme montrant la nécessité de rééquilibrer les apports en acides gras et particulièrement ceux en oméga-3.

Composition de l'huile de caméline

L'huile de caméline est composée des éléments suivants :

  • Acide linoléique AL (oméga 6) : environ 20% ;
  • Acide alpha-linolénique AAL (oméga 3) : environ 40% ;
  • Acide oléique ;
  • vitamine E (un antioxydant naturel).

La teneur deux fois moindre en oméga-3 (que la majorité des français consomme en excès) équilibre le rapport oméga-6/oméga-3 dans l'huile de caméline, ce qui est extrêmement favorable à l’organisme.

Bienfaits de l'huile de caméline sur l'organisme

Pour ses bienfaits sur l'organisme, on donne 20/20 à l'huile de cameline, qui affiche 4 fois plus d’oméga-3 que l’huile de colza, elle-même mise en avant depuis des années sur ce point.

De cette propriété de l'huile de caméline découle son réel effet bénéfique sur la santé. Voici ses principales vertus :

  • elle fluidifie le sang ;
  • elle limite l’encrassement des artères ;
  • elle prévient les risque cardio-vasculaires ;
  • elle régule le transit intestinal ;
  • elle protège l’activité cérébrale et rétinienne ;
  • elle limite le stockage des graisses dans l'organisme, et intervient ainsi dans la prévention de l'obésité.

À qui conseiller l'huile de caméline ?

Cette huile d'une belle couleur jaune d’or peut être recommandée à toute la famille, en alternance avec les autres huiles d’assaisonnement, du type huile de lin, de noix ou de colza.

D'une façon plus précise, elle peut être préconisée aux personnes :

  • ayant un terrain à risque cardiovasculaire ou suite à un infarctus ;
  • souffrant de diabète non insulinodépendant (diabète de type II), ou d’insulino-résistance (pré-diabète) ;
  • asthmatiques, ou souffrant de pathologies inflammatoires diverses ;
  • végétariennes, ou ne consommant pas de poisson.

Soyez prévenus cependant que si la cameline a un défaut, c’est son prix qui reste assez élevé, du fait de la rareté de sa graine et de son rendement en huile plus faible que celui des autres graines.

Pour en savoir plus :

Ces pros peuvent vous aider